Politique

Loi Travail : Après sa rencontre avec Myriam El Khomri, Philippe Martinez refuse d’annuler les manifestations (Vidéo)

   / 5  
Philippe Martinez évoque des désaccords avec Myriam El Khomri et refuse d'annuler les manifestations
1
Philippe Martinez évoque des désaccords avec Myriam El Khomri et refuse d'annuler les manifestations
Philippe Martinez avant sa réunion avec Myriam El Khomri
2
Philippe Martinez avant sa réunion avec Myriam El Khomri
Philippe Martinez à sa sortie de sa réunion avec Myriam El Khomri
3
Philippe Martinez à sa sortie de sa réunion avec Myriam El Khomri
Philippe Martinez sur France 2
4
Philippe Martinez sur France 2
Myriam El Khomri à l'Assemblée nationale
5
Myriam El Khomri à l'Assemblée nationale

Ce vendredi 17 juin, la ministre du travail et du dialogue social, Myriam El Khomri, et Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT se sont rencontrés pour discuter de la loi Travail. Et à sa sortie, le syndicaliste a répondu aux questions des journalistes en affirmant que pour le moment les manifestations du 23 et 28 juin prochain étaient toujours maintenues. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La journée de mobilisation du 14 juin contre la loi Travail a été marquée par des violences qui ont touché notamment l’hôpital pour enfants Necker à Paris. Des évènements qui ont provoqué la colère du premier ministre Manuel Valls qui n’a pas hésité à s’en prendre à la CGT. Ces propos ont été commenté mercredi soir par Philippe Martinez, leader de la CGT dans le "20h" de David Pujadas.  "Nous avons condamné les attaques contre l’hôpital Necker qui sont absolument scandaleuses. Nous ne portons aucune responsabilité sur ce qu’il se passe en marge des manifestations", a-t-il lancé avant d’ajouter : "Nous, ça fait trois mois qu’on dit au gouvernement, il faut empêcher les casseurs d’agir sur les manifestations".

"Il n'y a aucune raison de lever la mobilisation citoyenne"

Puis alors qu’il a rencontré ce vendredi 17 juin la ministre du travail et du dialogue social, Myriam El Khomri, Philippe Martinez a conclu : "Je pense qu’aujourd’hui, la sagesse voudrait que le gouvernement suspende la procédure parlementaire". Et justement, après sa sortie de sa réunion avec Myriam El Khomri ce vendredi, le chef de file de la CGT a évoqué devant la presse "un échange constructif". "Il y a des points de désaccords entre la CGT et le gouvernement sur des choses de fond, ces désaccords se sont confirmés aujourd'hui", a-t-il cependant poursuivi. Puis, concernant les prochaines journées de mobilisation prévues le 23 et 28 juin, il a été catégorique : "Pour l'instant, il n'y a aucune raison de lever la mobilisation citoyenne ou la journée de mobilisation du 23 juin". 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people