Politique

Législatives 2017 : Edwy Plenel tacle la victoire de La République En Marche d’Emmanuel Macron (vidéo)

Législatives 2017 : Edwy Plenel tacle la victoire de La République En Marche d’Emmanuel Macron (vidéo)

Dimanche 11 juin avait lieu le premier tour des élections législatives et "La République en Marche !" d’Emmanuel Macron a fait un très bon score avec 32.3% des votes. Ce qui n’est pas pour plaire à Edwy Plenel, journaliste et cofondateur de Médiapart. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Dimanche 11 juin, les Français ont repris possession de leur bureau de vote à l’occasion du premier tour des élections législatives. Un rendez-vous très attendu depuis la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, le 7 mai dernier. Les votes ont ainsi donné une large victoire de la majorité présidentielle, "La République en Marche !" ayant brassé 32.3% des suffrages. Loin derrière,  Les Républicains ont obtenu 21% des votes, tandis que le Front national mené par Marine Le Pen a brassé seulement 13.5% des voix. Le Parti Socialiste a obtenu 9.7% derrière la France Insoumise menée par Jean-Luc Mélenchon qui avec 11% des voix. Mais le score écrasant de "La République en Marche !" ne met pas tout le monde d’accord. À commencer par Edwy Plenel.

Edwy Plenel contre-attaque

Le journaliste et cofondateur de Mediapart était ce matin sur "LCI". Interrogé par Audrey Crespo-Mara sur les résultats de ces élections législatives, Edwy Plenel n’a pas mâché ses mots. Déjà le 9 juin, le journaliste avait publié une tribune sur Mediapart dans laquelle il plaidait contre la "majorité absolue et dominatrice" qui ne serait pas, selon lui "une bonne nouvelle, ni pour la vitalité démocratique du pays, ni pour le quinquennat qui commence". Alors, face à Audrey Crespo-Mara, il a reprécisé sa pensée. "Ce n’est pas ça une démocratie" a-t-il commencé avant d’aller plus loin : "un âne aurait l’étiquette ‘En Marche’ il aurait été élu". Un score qui ne fait donc visiblement pas l'unanimité."

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people