Politique

Le ton monte entre Jean-François Copé et un représentant musulman en plein débat (vidéo)

   / 4  
Le ton monte entre Jean-François Copé et un représentant religieux en plein débat
1
Le ton monte entre Jean-François Copé et un représentant religieux en plein débat
Jean-François Copé et Marwan Muhammad ont débattu dans les locaux de Sciences Po Paris lundi soir
2
Jean-François Copé et Marwan Muhammad ont débattu dans les locaux de Sciences Po Paris lundi soir
Jean-François Copé a accusé son interlocuteur d'être un cheval de Troie du discours islamiste
3
Jean-François Copé a accusé son interlocuteur d'être un cheval de Troie du discours islamiste
Marwan Muhammad a rappelé l'épisode des pains au chocolat a Jean-François Copé tout en lui reprochant de ne faire que lire ses fiches
4
Marwan Muhammad a rappelé l'épisode des pains au chocolat a Jean-François Copé tout en lui reprochant de ne faire que lire ses fiches

De passage dans les locaux de Science Po Paris pour une conférence, Jean-François Copé a été invité à débattre avec Marwan Muhammad, président du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). Entre les deux hommes, le ton est rapidement monté. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La séquence commence à être reprise un peu partout. Lundi soir, Jean-François Copé était dans les locaux de Science Po Paris pour une conférence baptisée ‘Le Grand Oral’. A cette occasion, le candidat à la primaire des Républicains a eu l’occasion de débattre avec Marwan Muhammad, président du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). Le débat promettait d’être houleux, Jean-François Copé ayant été l’instigateur de la loi sur l’interdiction du voile intégral et Marwan Muhammad s’y étant farouchement opposé. Et ça n’a pas manqué.

"Vous êtes une sorte de cheval de Troie du discours islamiste"

Très vite, Jean-François Copé attaque son interlocuteur en l’accusant d’être "une sorte de cheval de Troie du discours islamiste" avant de s’expliquer : "Vous avez dit dans les médias que votre association est apolitique, non-confessionnelle… Et puis, qu'est-ce que je vois? Je cite: 'L'islam a la particularité d'être une religion qui a vocation à régir toutes les sphères de la vie sociale', je suis désolé de vous le dire, ce n'est pas la République française". L’ancien président de l’UMP reproche ensuite à Marwan Muhammad d’avoir invité les décriés imams de Brest et du Bourget à des diners du CCIF. Mais le représentant musulman n’est pas en reste : "Vous allez lire toute la fiche de votre stagiaire ?" lui lance-t-il avant de lui rappeler la fameuse affaire des pains au chocolat. "Vous êtes en détresse argumentaire" poursuit-il, "au point où vous citez des gens qui ne sont pas ici pour débattre. Vous me mettez en cause sur des déclarations et des prises de positions qui ne sont pas miennes". Les étudiants de Science Po présents ont dû apprécier l’affrontement.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people