Politique

Le Petit Journal : François Hollande et le gouvernement moqués pour leur réaction aux écoutes américaines

Le Petit Journal : François Hollande et le gouvernement moqués pour leur réaction aux écoutes américaines

Mardi soir, le journal Libération et le site Internet Mediapart révélaient l’espionnage dont ont été victimes les trois derniers présidents français par les services de renseignement américains. Ce mercredi, le Petit Journal s’est penché avec humour sur les réactions des politiques. Et notamment de François Hollande.

C’est l’affaire qui secoue le monde politique ce mercredi. Il y a quelques mois, Angela Merkel apprenait que son téléphone avait été mis sur écoute par les Etats-Unis. Aujourd’hui, Libération et Médiapart ont révélé que les trois derniers présidents de la République, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, avaient eux aussi été victimes d’écoutes illicites des services de renseignement américains.

"Obama va se prendre un soufflon"

Evidemment, cette nouvelle faisait ce matin la Une de tous les journaux, de tous les sites internet et faisait l’ouverture des journaux à la radio comme à la télévision. Une excitation ambiante qui n’a pas échappé à Yann Barthès et à l’équipe du Petit Journal de Canal+ qui a décidé de concentrer la majeure partie de son émission quotidienne sur les réactions du gouvernement et du monde politique dans sa globalité.

Rarement très tendre avec le pouvoir, le Petit Journal n’a pas dérogé à sa règle et s’est allégrement moqué de la réaction de François Hollande. Après un gros plan sur le visage du Président Yann Barthès lâche notamment avec ironie : « Obama va se prendre un soufflon ! ». Puis c’est au tour des chaînes d’information en continu d’être la cible de l’émission, avec notamment en ligne de mire les experts aux titres interminables régulièrement appelés à témoigner. Quelques minutes plus tôt c'est Valérie Trierweiler qui s'en était à nouveau prise au chef de l'Etat. Invitée d'Anne-Sophie Lapix dans C à vous sur France 5, l'ancienne première dame n'a pas montré le moindre regret par rapport aux conséquences qu'a pu avoir son livre, Merci pour ce moment, sur la politique menée par François Hollande. « Tant mieux » a-t-elle même lachée. Décidément, dure journée pour le président de la République.

Réagissez à l'actu people