Politique

Le Grand Débat : Jean-Luc Mélenchon fait rire tout le monde… même Marine Le Pen ! (Vidéo)

Le Grand Débat : Jean-Luc Mélenchon fait rire tout le monde… même Marine Le Pen ! (Vidéo)

Sur TF1 lundi soir, les cinq plus gros candidats à l’élection présidentielle se sont affrontés au cours d’un débat assez lisse. Au cours d’un échange un peu tendu entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon a saisi l’occasion de lancer une boutade… qui a fait rire tout le monde. Non Stop Zapping vous montre les images.

TF1 lançait lundi soir le tout premier débat d’une série de trois rendez-vous avant l’élection présidentielle du 23 avril prochain. Pendant plus de trois heures, les cinq candidats favoris ont déroulé leur programme dans une relative accalmie. Marine Le Pen, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Benoît Hamon ont ainsi pu débattre sur les questions du travail, de la laïcité, de la justice et de l’éducation, notamment. Si l’ensemble du débat s’est tenu dans une atmosphère plutôt policé, quelques éclats de voix se sont tout de même fait entendre.

Benoît Hamon, qu’on a connu plus discret, a multiplié les punchlines à l’encontre de Marine Le Pen ou de François Fillon. L’ancien ministre de l’Éducation n’a pas hésité à rappeler à l’ancien Premier ministre les nombreuses affaires qui lui collent à la peau, même si sa remarque a été largement noyée dans le flot de paroles du candidat de la droite. Heureusement, certaines séquences ont permis d’animer un peu le débat.

La blague de Jean-Luc Mélenchon

Qui a dit que la politique devait être toujours très sérieuse ? Sur le plateau du Grand Débat lundi soir, même les plus récalcitrants - on ne vise personne – n’ont pas pu résister à la blague de Jean-Luc Mélenchon. Pourtant, le sujet ne s’y prêtait pas forcément. À l’origine, une discussion assez tendue entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron sur l’identité des donateurs du candidat d’En Marche ! L’ancien ministre de l’Économie, qui a rendu publique la liste de ses donateurs, s’interroge sur l’influence que pourraient avoir certains riches donateurs, notamment dans l’industrie pharmaceutique et industrielle, sur Emmanuel Macron s’il devait être élu. Entre les deux hommes, le ton monte rapidement et le débat s’anime. Au point que les journalistes Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray sont obligés de temporiser pour reprendre la main sur les discussions. Mutin, Jean-Luc Mélenchon profite de la légère accalmie pour placer, l’air de rien, une boutade bien sentie. "En même temps, il faut bien qu’il y ait un débat au PS !" s’amuse-t-il, sous les rires appuyés de toute la salle, et de tous les candidats.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people