Politique

Le fou rire de Manuel Valls à l’Assemblée nationale (Vidéo)

   / 5  
Le fou rire de Manuel Valls à l’Assemblée nationale
1
Le fou rire de Manuel Valls à l’Assemblée nationale
Alain Tourret s'exprime et tacle les frondeurs
2
Alain Tourret s'exprime et tacle les frondeurs
Manuel Valls ne peut se retenir de rigoler
3
Manuel Valls ne peut se retenir de rigoler
Manuel Valls pique un fou rire
4
Manuel Valls pique un fou rire
Myriam El Khomri a aussi beaucoup rigolé
5
Myriam El Khomri a aussi beaucoup rigolé

Mardi 5 avril, lors des "Questions au Gouvernement", le député radical de gauche, Alain Tourret, a qualifié les frondeurs de "parasites de la majorité". Cette envolée lyrique a provoqué les applaudissements de la droite mais pas que…En effet, Manuel Valls a piqué un fou rire après ces propos. Une séquence insolite que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis quelques temps, Manuel Valls doit faire face à la fronde des syndicats et des étudiants concernant la loi du Travail défendu par la ministre Myriam El Khomri. Certains sénateurs communistes ont même manifesté en pleine séance pour exprimer leur mécontentement sur ce projet de loi. Quelques jours avant, il était l’invité de "Stade 2" pour se confier sur un autre sujet important, la sécurité dans les fan-zones lors de l’Euro 2016. Puis, lundi 4 avril, le Premier ministre a eu un discours très virulent et ferme envers le salafisme. "Les salafistes doivent représenter aujourd'hui 1% des musulmans dans notre pays, mais leur message, leurs messages sur les réseaux sociaux sont les seuls qu'on entend et qui se font entendre des plus jeunes, a-t-il notamment déploré. Il y a une forme de minorité agissante, des groupes (salafistes), qui sont en train de gagner la bataille idéologique et culturelle". Il avait ensuite ajouté que le voile était "un asservissement de la femme".

"Des parasites internes au parti majoritaire"

En revanche, mardi 5 avril, c’est un Manuel Valls plutôt décontracté qui s’est présenté à l’Assemblée nationale lors des "Questions au Gouvernement". Celui qui a été défendu par Najat Vallaud-Belkacem a même piqué un fou rire après l’intervention concernant la loi du Travail du député radical de gauche, Alain Tourret. Ce dernier a ainsi déclaré : "La bataille de la communication a été brouillée par des parasites internes au parti majoritaire…". Immédiatement, il a reçu des applaudissements de la part de la droite. Mais Manuel Valls, tout comme Myriam El Khomri, n’ont pu se retenir de rigoler. 

Réagissez à l'actu people