Politique

L’Autre JT : Les dérapages scandaleux d’élus de l’Essonne sur les musulmans (vidéo)

L’Autre JT : Les dérapages scandaleux d’élus de l’Essonne sur les musulmans (vidéo)

Ce jeudi soir, "L’Autre JT" s’intéresse à la commune de Wissous, dans l’Essonne, et plus particulièrement aux dérapages du maire, de son premier adjoint ou d’un proche. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

En octobre dernier, le magazine Complément d’enquête s’intéressait à la discrimination dans le monde du travail. Dans l’un des sujets, on découvrait notamment la situation délicate d’un employé face à son patron. "Où est-ce que t'as eu ton permis, toi ? Tu l'as eu en France, ton permis ? Non. Tu ne sais pas rouler un camion. Ecoute, Mustafa : tu rentres dans le rang... ou tu dégages ! Tu dégages!”, disait le patron avant de poursuivre en étant bien plus violent : "Ferme ta grande gueule ! (...) Moi, depuis qu'un patron s'est fait trancher la gorge, j'en ai jusque-là ! T'as compris, ça ? (…) Je n'aime pas les Arabes. Je N'AIME PAS les Arabes. Alors fais gaffe à toi, hein !"

"J’aime bien les blondes ou brunes habillées en tenue occidentale"

Au mois de décembre, c’est dans Le Petit Journal que les équipes de Yann Barthès révélaient que le maire Front National d’Hayange, en Moselle, avait décidé de ne pas placer Balthazar, le roi mage qui représente les peuples chrétiens d’Afrique et qui est noir, dans la crèche avant Noël. Il avait été remplacé par un nouveau roi mage blanc. "Elle est magnifique cette crèche, non ? (…) Vous voyez le mal partout à chaque fois. Ça c'est bien le groupe Bolloré, Canal+, Le Petit Journal. Allez, je vous embrasse", avait déclaré Fabien Engelmann, le maire de la ville.

Ce jeudi soir sur France 4, l’émission L’Autre JT s’intéresse à la commune de Wissous, une ville de 7000 habitants située à une dizaine de kilomètres de Paris, dans l’Essonne, et dont le maire est Richard Trinquier du parti Les Républicains. Dans une vidéo publiée par Les Inrocks, on apprend que ce dernier a interdit l’accès de Wissous plage aux femmes portant le voile islamique et que certains élus ou proches du maire, comme le président de la Fédération française de catch Marc Mercier qui aurait appelé à tuer des musulmans, baptisés "crouilles" puis "bougnouls" dans le cas précis. Quand au premier adjoint Dominique Bouley, il commente une ancienne publication Facebook où il moquait le physique des femmes musulmanes : "J’ai donné un avis perso, ce n’est pas ma tasse de thé. J’aime bien les blondes ou brunes habillées en tenue occidentale, attrayantes et un peu sexy."

Réagissez à l'actu people