Politique

Laurence Sailliet rejoint "Balance ton post" : Elle s'explique (vidéo)

Laurence Sailliet rejoint "Balance ton post" : Elle s'explique (vidéo)

Interviewée ce mardi 16 juillet dans "Les grandes gueules" diffusé sur RMC, Laurence Sailliet a expliqué pourquoi elle avait décidé de devenir chroniqueuse dans l'émission "Balance ton post". Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Une personnalité du monde politique qui devient chroniqueuse télé, ce n'est pas commun. C'est pourtant ce qu'a décidé de faire Laurence Sailliet. La porte-parole du parti Les Républicains vient de démissionner de son poste et a annoncé ce lundi 15 juillet qu'elle allait faire partie de l'équipe de l'émission "Balance ton post", diffusée sur C8 dès la rentrée. Celle qui se déclare "libre de sa pensée et dorénavant libre de sa parole" deviendra alors "éditorialiste et chroniqueuse" dans le fameux programme de la chaîne. L'annonce n'a pas manqué de faire du bruit, notamment sur les réseaux sociaux. Marlène Schiappa notamment n'a pas manqué de réagir aussitôt sur Twitter. "Après que Les Républicains m'aient vouée aux gémonies pendant des mois avec un mépris et une méchanceté sans nom pour avoir osé participer à 1 émission de Cyril Hanouna #BTP dans le cadre du Grand débat national; leur porte-parole devient chroniqueuse permanente #Karma", écrit dans une publication la Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les hommes et les femmes.

"Il n'y a pas de sous-émission"

La concernée n'a pas manqué de lui répondre directement. "Vous parlez de qui, Mme la Ministre ? Vous ai-je déjà insultée ?", écrit Laurence Sailliet, ferme. Ce mardi 16 juillet, la politique était interviewée par nos confrères de RMC dans l'émission des "Grandes gueules" et a donné quelques explications sur cette reconversion professionnelle pour le moins surprenante. "Je sais que 'Balance ton post' est une émission qui est critiquée parfois… Déjà beaucoup n'ont pas regardé l'émission avant de la critiquer. Mais moi j'ai trouvé ça intéressant parce que c'est une émission de débat politique qui attire notamment beaucoup de jeunes (…) Il n'y a pas de sous-public, il n'y a pas de sous-émission et tout le monde est respectable", déclare Laurence Sailliet par téléphone, visiblement sûre de son choix.

 

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people