Politique

La Nouvelle Edition : Benoît Hamon donne un pronostic surprenant sur la primaire de la gauche (vidéo)

La Nouvelle Edition : Benoît Hamon donne un pronostic surprenant sur la primaire de la gauche (vidéo)

La victoire de François Fillon au deuxième tour de la primaire de la droite et du centre dimanche soir a donné des ailes à Benoît Hamon. Interrogé par la Nouvelle Edition, le candidat à la primaire de la gauche, qui doit se tenir en janvier, s’est risqué à un pronostic très optimiste. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Il l’a fait. Largué dans les sondages il y a encore un mois, François Fillon a réussi l’impensable dimanche soir en remportant très largement le deuxième tour de la primaire de la droite et du centre. Avec 66,5 % des suffrages exprimés, l’ancien Premier ministre a obtenu le droit de représenter les Républicains à la prochaine élection présidentielle. Et ce alors que pendant la quasi-totalité de la campagne, les médias ont fait la part belle à Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Preuve, une nouvelle fois, que la vérité du jour n’est pas celle du lendemain.

"Les électeurs de gauche choisiront un candidat de gauche"

Ce constat, Benoît Hamon l’a fait, lui aussi. Candidat à la primaire de la gauche, l’ancien ministre de l’Education nationale ne fait pas forcément figure de grand favori à l’heure actuelle. Mais l’exemple de François Fillon, revenu du diable vauvert dans les derniers jours précédents le premier tour de la primaire, lui donne des raisons d’espérer. Interrogé par La Nouvelle Edition dimanche soir quelques instants après l’annonce du triomphe de François Fillon, Benoît Hamon s’est montré très optimiste. Peut-être même un peu trop : "Je bois à mes amis, à la gauche. Quand vous verrez Hamon – Valls, 69,5 et 30,5...(…) Pourquoi vous doutez ? Vous auriez pronostiqué ça (la victoire de François Fillon, ndlr) dans les médias il y a quinze jours ? Même nous on n’aurait jamais pronostiqué ça. Il y a une prime à la clarté et à la constance. Donc je pense que les électeurs de gauche choisiront un candidat de gauche". Petite pique à certains de ses rivaux pour la route...

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people