Politique

La consécration de quatre résistants au Panthéon

La consécration de quatre résistants au Panthéon

Cette semaine, quatre personnalités ont été enterrées au Panthéon. Il s’agit de quatre héros de la résistance : Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brosolette, Germaine Tillion et Jean Zay. Mardi, leurs cercueils étaient accueillis par la Sorbonne pour une veillée publique.

Ces quatre résistants représentent selon certains la résistance et la nation entière. Les citoyens se sentent très touchés et souvent émus par cette « panthéonisation ». Une femme venue pour rendre hommage explique : « Mon grand-père était résistant, il est mort à 24 ans ! ». Jean-Pierre Azéma explique notamment ce que sont les résistants selon lui : « Celles et ceux qui, à un moment ou à un autre, disent "La guerre n'est pas fini !" ». Une polémique fait rage autour du choix de François Hollande de faire rentrer Jean Zay au Panthéon. En effet, un professeur en histoire de la Sorbonne explique qu’il est déçu « qu’on ne mette pas une personnalité de droite qui ressemble par plein de points à Jean Zay, qui est Georges Mandel ».

Réagissez à l'actu people