Politique

Jude Law dans la Jungle de Calais, son poignant message de soutien aux migrants (Vidéo)

Jude Law dans la Jungle de Calais, son poignant message de soutien aux migrants (Vidéo)

Ce dimanche 21 février, l'acteur britannique Jude Law a créé la surprise en se rendant dans la Jungle de Calais. Très engagé envers la cause des migrants mineurs, le comédien a tenu à adresser un message à David Cameron, en ce qui concerne le sort de ces enfants souvent laissés à l'abandon. Dans un élan de générosité, Jude Law a également lu des textes écrits par des réfugiés. Non Stop zapping vous en dit plus.

L'acteur britannique Jude Law a pris tout le monde de court, en se rendant dans la Jungle de Calais ce dimanche 21 février. En effet, en début d'après-midi le comédien anglais n'a pas eu peur d'affronter les ruelles boueuses de l'impressionnant camp de réfugiés du nord de la France.

"Il est temps d'agir"

Alors que plus de 3700 migrants vivent dans ces lieux tant bien que mal, malgré des conditions exécrables, Jude Law est venu afin de livrer un poignant message. Car si l'acteur est habitué à l'univers des strass et des paillettes du monde du septième art, ce dernier est également énormément touché par la cause des enfants et des adolescents qui sont laissés à l'abandon dans cette Jungle.

Engagé, Jude Law a tenu à lire des textes écrits par des réfugiés, et a également passé un message à David Cameron, le premier Ministre anglais. « Il faut trouver une solution, en particulier pour ces enfants. C’est choquant de se dire que si près de Londres et de Paris des gens, et surtout des centaines d’enfants non accompagnés, vivent dans une situation aussi épouvantable. Les deux tiers de ce lieu doivent être évacués, et on ne sait pas ce qu’ils vont devenir. Quelle journée. Il est temps d'agir main dans la main avec les enfants de Calais. Nous devons changer les choses maintenant. » Une situation alarmante pour ces enfants, d'autant plus que la quasi-totalité de la zone sud de la Jungle de Calais va etre expulsée ce mardi 23 février.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people