Politique

Joe Biden : le coronavirus au cœur de ses préoccupations (vidéo)

Joe Biden : le coronavirus au cœur de ses préoccupations (vidéo)

Tout juste élu et pas encore installé à la Maison Blanche, Joe Biden a un énorme challenge à relever concernant la crise sanitaire. Les Etats-Unis sont durement touchés par la pandémie de coronavirus et Joe Biden compte bien trouver des solutions.

Les Etats-Unis subissent la pandémie de coronavirus de plein fouet. Le pays est l’un des plus touchés au monde. Le nombre de personnes contaminées continue d’augmenter et chaque état adopte sa propre stratégie. Il y a ceux qui prennent des mesures de confinement par exemple et d’autres qui n’en prennent pas. La fracture s’est démontrée lors de la campagne présidentielle. D’un côté Joe Biden portait un masque en présence d’un public qui respectait les gestes barrières et la distanciation sociale quand, de l’autre côté, Donald Trump – déjà critiqué pour sa mauvaise gestion de la crise sanitaire – se moquait du port du masque et rassemblait des foules compactes bien loin des gestes barrières préconisés.

Il opterait pour un "plan global et national"

La crise sanitaire a engendré une crise économique et sociale à laquelle Joe Biden va être confronté dès sa prise de fonction le 20 janvier prochain. Lors de son premier discours, le vainqueur des élections a annoncé vouloir rassembler un collège d’experts afin de trouver des solutions et de gérer la crise du mieux que possible. La correspondante de France 2 aux Etats-Unis, Maryse Burgot, le rappelle : "Une cellule de crise scientifique va être chargée de bâtir un plan pour lutter contre le covid. Donald Trump a passé ses derniers mois à minimiser cette pandémie, Joe Biden va la mettre au centre de ses préoccupations". Elle explique que le président élu devrait écouter les spécialistes qui préconisent de mettre en place "un plan global et national" et non laisser chaque état décider. La situation est "urgente" car le nombre de personnes contaminées ne cesse de croître.

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people