Politique

Jean-Marie Le Pen : Les propos racistes de ses sympathisants lors de son discours du 1er mai (Vidéo)

   / 5  
Jean-Marie Le Pen : Les propos racistes de ses sympathisants lors de son discours du 1er mai (Vidéo)
1
Jean-Marie Le Pen : Les propos racistes de ses sympathisants lors de son discours du 1er mai (Vidéo)
Une sympathisante a eu des propos antisémites face à Jean-Marie Le Pen
2
Une sympathisante a eu des propos antisémites face à Jean-Marie Le Pen
Un sympathisant de Jean-Marie Le Pen
3
Un sympathisant de Jean-Marie Le Pen
Un autre sympathisant présent pour le discours de Jean-Marie Le Pen
4
Un autre sympathisant présent pour le discours de Jean-Marie Le Pen
Henry De Lesquen a eu des propos très choquants
5
Henry De Lesquen a eu des propos très choquants

A l'occasion du 1er mai, Jean-Marie Le Pen, malgré son expulsion du Front National, a tenu à tenir un discours devant une centaine de sympathisants aux pieds de la statue de Jeanne d'Arc, place des Pyramides, à Paris. Une journaliste de la "Nouvelle Edition" de "Canal +" s'est donc rendue sur place pour sonder les participants et savoir pourquoi ils ont fait le déplacement. Et les réponses sont plutôt choquantes et racistes. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Comme tous les 1er mai depuis plusieurs années, Jean-Marie Le Pen prend la parole devant ses sympathisants pour honorer Jeanne d'Arc. Et ce n'est pas son expulsion du Front National qui a empêché le co-fondateur du FN de tenir un discours dimanche aux pieds de la statue de Jeanne d'Arc, place des Pyramides, à Paris, en n'hésitant pas à tacler sa fille Marine Le Pen. "Je le dis aujourd’hui avec gravité et tristesse. Puisque aucun signe n'a été mis dans le sens de la conciliation, la présidente du Front National sera battue au deuxième tour et peut-être même au premier", a-t-il lancé avant d'ajouter : "L’erreur est humaine et peut-être corrigée, il est encore temps".
 

"L'invasion de l'occident par la musique nègre est une catastrophe" 

Et bien évidemment, plusieurs journalistes se sont rendus sur place. Mais l'accueil a été plutôt hostile comme Non Stop Zapping vous le révélait dimanche. En revanche, une journaliste de la "Nouvelle Edition" de "Canal +" a pu recueillir quelques témoignagnes de sympathisants qui font plutôt froid dans le dos. "Avec l'histoire de l'homophobie, du racisme et du négationisme, vous ne pouvez plus rien dire", a d'abord déclaré l'un d'entre eux. "Le peuple européen disparaît et vous, vous êtes là à vergoter", pour un autre. Enfin, Henry De Lesquen, le président de "Radio Courtoisie", s'est complètement lâché avec des propos très racistes. "J'affirme que l'invasion de l'occident par la musique nègre est une catastrophe civilisationelle (...) Alors nègre et musique nègre, ce sont des expressions consacrées qui sont valorisantes en réalité".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people