Politique

Jean-Marie Le Pen exclu du Front National : Retour sur "60 ans de dérapages"

Jean-Marie Le Pen exclu du Front National : Retour sur "60 ans de dérapages"

Après plus de trois heures de débat, le bureau exécutif du Front National a pris la décision d'exclure Jean-Marie Le Pen en tant que membre du parti. A cette ocassion, LCI revient en images sur certains des plus gros dérapages du co-fondateur du FN.

La sentence est tombée ce jeudi 20 août pour Jean-Marie Le Pen qui a été exclu du Front National. Au siège du FN à Nanterre, le bureau exécutif a débattu pendant plus de trois heures. Il a finalement été décidé "à la majorité requise", de l'exclure en tant que membre du parti. "La décision complète et motivée sera notifiée prochainement à Mr Le Pen" indiquait le Front National dans un communiqué faisant état de cette exclusion. Une décision qui n'a pas plu du tout à Jean-Marie Le Pen qui s'est exprimé hier soir sur iTélé.

"Je suis indigné parce que j'ai le sentiment d'avoir été victime cet après-midi devant le bureau politique croupion d'un véritable guet-apens. Je dis 'bureau politique croupion' puisque la présidente Marine Le Pen et le vice-président Philippot s'étaient eux-mêmes exclus du débat, alors que pratiquement ils auraient dû tous se retirer compte tenu du fait qu'ils n'avaient aucun qualification pour me juger" a-t-il déclaré avant d'ajouter "Quand cette décision me sera notifiée, je l'attaquerai bien sûr devant les autorités judiciaires compétentes."

Si Jean-Marie Le Pen a précisé au micro de RTL qu'il n'avait pas l'intention de se présenter aux régionales dans la région PACA, où Marion Maréchal-Le Pen, sa petite-fille et nièce de Marine Le Pen, a été investie, il explique qu'il est en train de réfléchir à l'avenir : "Ceux qui luttent avec moi vont me demander de prendre des initiatives [...] J'en suis au stade de la réfléxion."

"60 ans de dérapages à répétition"

A l'occasion de l'exclusion de Jean-Marie Le Pen en tant que membre du Front National, nos confères de LCI sont revenus en images sur "60 ans de dérapages à répétition". "Je ne dis pas que les chambres à gaz n'ont pas existé, mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale" déclarait-il ainsi le 14 septembre 1987. Conscient du scandale qu'avaient représenté ses propos à l'époque, le co-fondateur du parti d'extrême droite récidive en avril 2015 : "Ce que j'ai dit correspondait à ma pensée, que les chambres à gaz étaient un détail de la guerre"

Parmi les autres dérapages mis en avant par LCI, les déclarations de Jean-Marie Le Pen au sujet de Manuel Valls dans le journal d'extrême droite Rivarol "Valls est français depuis 30 ans, moi je suis français depuis 1000 ans. Qu'a-t-il apporté à notre pays ?"

Réagissez à l'actu people