Politique

Jean-Marie Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen : "Les Guignols" se moquent d'eux (vidéo)

Jean-Marie Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen : "Les Guignols" se moquent d'eux  (vidéo)

L’émission "Les Guignols" sur "Canal+" se joue souvent des personnages politiques. En ces temps de présidentielle, l’émission signait jeudi une parodie hilarante sur Jean-Marie Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen, sa petite fille. Séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

L’émission satirique "Les Guignols" fait partie du décor télévisuel français. Depuis 1988, les marionnettes de "Canal+" parodient l’actualité politique avec un humour décapant. Dans l’émission de ce jeudi, la cible du programme était Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front National, et Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse.

L’humour pour dénoncer

Cette fois, c’est la chanson "Mistral Gagnant" de Renaud qui a été revisitée. "À m’asseoir sur un banc, cinq minutes avec toi, et regarder les nègres tant qu’y’en a", dès la première phrase, le ton est donné. Dans cette parodie, la relation entre Marion Maréchal-Le Pen et son grand-père est au cœur du sujet : "te parler du bon temps qu’est pas mort grâce à toi, car ma ptite Marion t’es comme moi." Il est vrai que, comme son grand-père avant elle, Marion-Maréchal Le Pen crée souvent de vives polémiques autour de ses déclarations publiques. Puis on peut voir un Jean-Marie Le Pen nostalgique et tortionnaire qui se retrouve dans les ambitions politiques de sa petite fille. Dans la famille Le Pen, la tante Marine, candidate à la présidentielle, est aussi évoquée par la marionnette de l’ancien président du FN : "te parler de ta tante un ptit peu, et insulter les juifs pour la faire râler." Des paroles qui ne sont pas sans rappeler les propos de Jean-Marie Le Pen. Il avait en effet déclaré être contre la dédiabolisation du FN menée par sa fille, Marine Le Pen. Comme toujours, "Les Guignols" dénoncent sans oublier de faire rire.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people