Politique

Jean-Luc Mélenchon prédit le départ de Nicolas Hulot "dans six mois" (Vidéo)

Jean-Luc Mélenchon prédit le départ de Nicolas Hulot "dans six mois" (Vidéo)

Le candidat malheureux de la France insoumise était l’invité de Dimanche en politique sur France 3 dimanche 21 mai. Il y est notamment revenu sur l’arrivée de l’écologiste Nicolas Hulot au gouvernement d’Édouard Philippe. Une entrée que Jean-Luc Mélenchon prédit plus que provisoire.

Édouard Philippe a rendu mardi 16 mai la liste de son gouvernement. Parmi ses membres, de nombreuses personnalités issues de la société civile, inconnues du grand public, mais également de noms bien connus de la politique française. Ainsi, François Bayrou, président du MoDem est nommé Garde des Sceaux, Jean-Yves Le Drian, ancien ministre de la Défense, décroche le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères tandis que Bruno Le Maire, ancien candidat à la primaire de la droite et du centre, s’arroge le ministère de l’Économie. Mais la nomination qui a sans nul doute le plus fait parler d’elle, c’est celle de Nicolas Hulot au ministère de la transition énergétique. L’écologiste, convoité par Nicolas Sarkozy et François Hollande ces dernières années, avait toujours refusé d’entrer dans un gouvernement. Jusqu’à ce jour.

"Dans six mois, il s’en va ! Si ça tient six mois…"

Pour de nombreux observateurs, la pérennité de Nicolas Hulot au sein du gouvernement Philippe est à questionner : l’écologiste parviendra-t-il à composer avec son Premier ministre et à se satisfaire de compromis ? Jean-Luc Mélenchon, candidat aux élections législatives, en doute. "M. Hulot est un écologiste, ce qui n’est pas le cas du Premier ministre qui est un nucléariste, ce n’est pas le cas de la plupart des ministres qui sont là-dedans et qui ne comprennent à peu près rien aux enjeux du changement climatique et du reste", a-t-il expliqué sur le plateau de Dimanche en politique sur France 3. Nicolas Hulot s’était pourtant dit convaincu de pouvoir trouver rapidement "un point de rencontre" avec Édouard Philippe. Ce qui fait dire à Jean-Luc Mélenchon que "le président de la République a été habile, il est tombé sur un M. Hulot qui était à un moment de sa vie où il avait envie de changer de régime, d’entrer dans le concret", a-t-il encore détaillé. Quant à la durée de vie de Nicolas Hulot dans le gouvernement, "dans six mois, il s’en va ! Si ça tient six mois…", pronostique Jean-Luc Mélenchon.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people