Politique

Jean-Luc Mélenchon perd son sang-froid face à un cheminot (Vidéo)

Jean-Luc Mélenchon perd son sang-froid face à un cheminot (Vidéo)

En déplacement à Périgueux, avant son meeting, Jean-Luc Mélenchon a rencontré des cheminots. Mais le candidat de La France Insoumise s'est emporté devant l'un d'eux. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Ce jeudi 26 janvier, Jean-Luc Mélenchon poursuivait sa série de meetings à travers la France, avec une escale à Périgueux en Dordogne. Pour l'occasion, il s'est rendu sur le terrain et s'est confronté à une manifestation de cheminots. Dans une vidéo captée par Sud Ouest, le fondateur du Parti de gauche se fait interpeller par des salariés inquiets pour le maintien de leurs emplois en partie menacés. Alors que Jean-Luc Mélenchon se montre plutôt calme au début, le candidat de la France Insoumise explose. Un clash entre ce dernier et un cheminot se produit devant le regard étonné des manifestants.

Le clash entre Jean-Luc Mélenchon et un cheminot

Les cheminots ont décidé de ne pas se laisser faire et d'obtenir les réponses à leurs questions : "On vous attend au tournant qui que vous soyez. Droite gauche, extrême droite, extrême gauche, on vous attend. Votre salaire il va falloir le justifier… Quand on va péter les plombs, il va y avoir une révolution dans le pays !", lance l'un des manifestants à Mélenchon. "Et bien tant mieux", répond alors le candidat. "Non! ce n'est pas bon, parce qu'on ne sait pas qui c'est qu'on assassinera", ajoute l'anonyme, entouré de militants arborant des drapeaux de la CGT. "Oh mais non, on assassinera personne! Mais non, soyez sérieux. Moi je vous respecte", essaie alors de le calmer l'ancien sénateur. Le protestataire continue : "Ah non! Droite et gauche mélangées, vous ne nous respectez pas, attention ! On arrive au point de rupture". Très énervé, Jean-Luc Mélanchon réplique une fois de plus. "Et pendant deux heures, je ne devrais rien te dire? Pourquoi tu me parles comme ça ? Pourquoi on ne vous respecte pas? J'use ma vie à vous défendre! J'use ma vie!" Du côté du parti communiste, le clash entre Jean-Luc Mélanchon et le cheminot a été mal perçu. Invité de France info ce vendredi matin, Pierre Laurent, secrétaire général du parti communiste, a donné son avis : "Il faut éviter évidemment ce ton-là (…) Les cheminots savent discuter. Jean-Luc le sait. Quand on va parler aux ouvriers, aux gens aux portes des usines, ils ont leur franc-parler, y compris sur la politique. Ils savent vous dire ce qu'ils ont à vous dire, donc c'est normal d'affronter ce franc-parler".

Réagissez à l'actu people