Politique

Jean-Christophe Lagarde (UDI) : "Il faut qu’Emmanuel Macron quitte le PS et qu’il vienne chez nous" (vidéo)

Jean-Christophe Lagarde (UDI) : "Il faut qu’Emmanuel Macron quitte le PS et qu’il vienne chez nous" (vidéo)

ZAPPING - Si la nouvelle déclaration d’Emmanuel Macron sur les entrepreneurs est très critiquée à gauche, elle est plutôt appréciée à droite. A quelques exceptions près bien sûr.

"La vie d’un entrepreneur, elle est bien souvent plus dure que celle d’un salarié. Il ne faut jamais l’oublier". Cette nouvelle sortie d’Emmanuel Macron mercredi sur BFM TV a été très critiquée à gauche. C’est loin d’être la première fois que le ministre de l’Economie se fait reprendre à l’intérieur de son propre camp. Au centre, Jean-Christophe Lagarde l’invite à le rejoindre à l’UDI. A droite, son élan vers les entrepreneurs est apprécié, même si le ministre n’est pas à l’abri de quelques critiques. Gilbert Collard, Député Rassemblement Bleu Marine du Gard, s’est lâché : "La vie de l’entrepreneur, et je parle en connaissance de cause, bien que je sois un tout petit entrepreneur, elle est très difficile. Très difficile parce qu’elle est enfermée dans un carcan administratif. L’entrepreneur passe un temps fou à régler des questions administratives sans pouvoir travailler réellement pour son entreprise. Mais on ne peut pas créer une concurrence des difficultés. Macron a tort !". De son côté, François Fillon a tenu à souligner l’échec de la Loi Macron : "Cela montre que la grande Loi Macron n’a pas servi à grand chose finalement parce que c’était elle qui devait libéraliser le travail du dimanche. Et ça montre que les salariés puissent s’exprimer lorsqu’il y a un blocage syndical".

Jean-Christophe Lagarde : "Macron a raison"

Présent sur RTL, Jean-Christophe Lagarde, Président de l’UDI, lui, a expliqué que, contrairement aux membres du Parti Socialiste, il était en partie d’accord avec Emmanuel Macron : "La vérité c’est que tout le monde est victime de la politique du gouvernement, tout le monde vit plus mal qu’il y a 4 ans : Les entrepreneurs, les salariés, les chômeurs, qui sont 1 100 000 de plus depuis 4 ans. Je vais vous dire une chose, si Monsieur Macron a voulu dire qu’il est enfin temps de comprendre qu’un chef d’entreprise vit aussi difficilement la crise qu’un salarié, oui il a raison" avant de rajouter : "J’observe qu’Emmanuel Macron dit pas mal de choses avec lesquelles je peux être d’accord mais manifestement, personne dans son parti n’est d’accord, donc s’il veut travailler avec des gens qui partagent ses idées, il faut qu’il quitte le Parti Socialiste et qu’il vienne chez nous". Le Président du Sénat, Gérard Larcher a quant à lui expliqué qu’il ne fallait "cesser d’opposer salariés et entrepreneurs".

Réagissez à l'actu people