Politique

Jacques Chirac : l'anecdote touchante et amusante de Jean-Louis Debré dans "C à vous" (vidéo)

Jacques Chirac : l'anecdote touchante et amusante de Jean-Louis Debré dans "C à vous" (vidéo)

Vendredi 27 septembre, Jean-Louis Debré était l'invité de "C à vous" sur France 5 pour une nouvelle soirée consacrée à Jacques Chirac. L'ancien ministre de l'Intérieur a raconté une amusante anecdote sur son grand ami, disparu cette semaine. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Ils étaient inséparables, et ont pourtant dû se dire au revoir. Jean-Louis Debré a perdu son grand ami Jacques Chirac mercredi 25 septembre. L'ancien président de la République s'est éteint à l'âge de 86 ans chez lui, entouré des siens. A eux deux, ils avaient conquis la France en 1995 malgré des sondages défavorables et une opposition particulièrement compliquée avec Edouard Balladur à droite. 24 ans plus tard, Jean-Louis Debré ne manque toujours pas de raconter des anecdotes de l'époque, lui qui ne quittait jamais son président d'une semelle, qu'il soit ministre de l'Intérieur ou président de l'Assemblée nationale.

"On va ouvrir une agence de voyages"

Ce vendredi soir, il était de nouveau l'invité de "C à vous", après avoir donné des nouvelles d'un Chirac convalescent en mars dernier. Cette fois, il a montré toute l'émotion et la tristesse qu'a provoqué la mort de son ami, ne manquant pas de raconter une amusante anecdote sur Jacques Chirac : "Je me souviens qu'en décembre 94 plus personne ne pariait sur Chirac, (...) je lui dis 'monsieur comment voyez-vous les choses ?' Il me regarde 'mal parti, on va quand même gagner" raconte-t-il. Jacques Chirac a alors "un projet" pour Jean-Louis Debré : "On va ouvrir une agence de voyages, tu la tiendras et moi je voyagerais" lui lance-t-il, avant de se montrer très ému : "Vous voyez ce soir, je suis pris entre envie de pleurer mais aussi envie de rire, parce que Chirac c'était la joie, c'était le bonheur" conclue l'ancien ministre. Et personne ne lui enlèvera.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people