Politique

Jacques Chirac est décédé : écoutez l'allocution d'Emmanuel Macron (vidéo)

Jacques Chirac est décédé : écoutez l'allocution d'Emmanuel Macron (vidéo)

Jeudi 26 septembre, Emmanuel Macron a pris la parole depuis l'Élysée pour rendre hommage à Jacques Chirac, décédé la veille à l'âge de 86 ans. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Au lendemain du décès de l'ancien président de la République Jacques Chirac à l'âge de 86 ans, les hommages se sont succédés en France et à l'étranger. De très nombreux chefs d'État actuels ou passés ont manifesté leur sympathie et leur respect dans des communiqués, comme Angela Merkel, Vladimir Poutine ou François Hollande. Rien en revanche du côté de Donald Trump et des États-Unis, les Américains étant sans doute encore en colère contre le président qui avait refusé d'engager la France dans la guerre en Irak, suivant les recommandations de l'ONU. Une décision pourtant considérée comme un acte de bravoure internationale. Ne manquait donc plus qu'Emmanuel Macron, qui prenait la parole ce soir à 20h depuis l'Élysée pour une allocution télévisée.

"Jacques Chirac était un grand Français, libre, amoureux"

"Nous nous reconnaissions tous en cet homme qui nous ressemblait et nous ressemblait, qu'on partage ou non ses convictions. En ce chef qui sut représenter la Nation dans sa diversité et sa complexité. Le Président Chirac incarna une certaine idée de la France. Une France qu'il a protégée courageusement contre les extrêmes et la haine. Une France indépendante et fière, capable de s'élever contre une intervention militaire injustifiée. Une France qui assume son rôle historique de conscience universelle. En s'engageant pour une Europe des hommes plutôt qu'une Europe des marchés. En s'engageant pour le climat, tôt. Ce cri d'alerte fut celui d'un homme parmi les hommes, refusant de tout son être que soit menacée la pérennité de notre planète. À ses yeux, nulle art supérieur aux autres, mais des arts. Oui, une certaine idée de la France, du monde, des échanges, des coopérations. Ce soir, il n'est pas seulement pleuré dans notre pays, mais dans le reste du monde. Jacques Chirac était un grand Français, libre, amoureux taiseux de notre culture. Il aimait profondément les gens, quelles que soient leurs convictions, leurs professions. Les plus humbles, les plus fragiles, les plus faibles, furent sa grande cause" a déclaré le président de la République.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people