Politique

Invictus Games : Le couple Obama défie le Prince Harry, il leur répond avec l’aide de la reine (vidéo)

   / 5  
Le prince Harry a répondu au défi du couple Obama
1
Le prince Harry a répondu au défi du couple Obama
En présence de sa grand-mère, le prince Harry reçoit un message
2
En présence de sa grand-mère, le prince Harry reçoit un message
Il s'agit du couple Obama
3
Il s'agit du couple Obama
Qui met en garde le prince Harry
4
Qui met en garde le prince Harry
La reine d'Angleterre n'a pas eu l'air impressionnée
5
La reine d'Angleterre n'a pas eu l'air impressionnée

Du 8 au 12 mai prochain, Orlando (Etats-Unis) accueillera la deuxième édition des Invictus Games, créés en 2014 par le prince Harry pour promouvoir la cause des militaires blessés en exercice. À quelques jours du début de la compétition, Michelle et Barack Obama ont provoqué le prince Harry, qui leur a répondu avec beaucoup d’humour. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Dans quelques mois, Barack Obama ne sera plus président des Etats-Unis. S’il s’intéresse bien sûr à la campagne actuelle et a affiché son soutien à Hillary Clinton, Barack Obama poursuit son travail et prouve régulièrement qu’il maîtrise dans le même temps parfaitement sa communication. Non Stop Zapping vous indiquait ainsi ces dernières semaines qu’il avait réalisé par exemple un tango en Argentine, participé au sketch d’un humoriste cubain avant sa récente visite historique sur l’île de Cuba ou au freestyle d’un rappeur.

"Vraiment ? Voyons..."

Alors qu’il a participé pour la dernière fois au dîner de l’Association des correspondants de la Maison Blanche ce week-end, Barack Obama avait provoqué la veille le prince Harry. Du 8 au 12 mai, les Etats-Unis organisent la deuxième édition des Invictus Games, deux ans après la première édition à Londres. Créée par le prince Harry afin de promouvoir la cause des militaires blessés, la compétition aura lieu à Orlando, en Floride.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, Michelle et Barack Obama ont défié le prince Harry, qui a répondu avec l’aide de la reine d’Angleterre. Elle n’a pas eu l’air très effrayée par la provocation américaine.

Réagissez à l'actu people