Politique

Grand Débat National : Un collégien questionne le président sur l'environnement (vidéo)

Grand Débat National : Un collégien questionne le président sur l'environnement (vidéo)

Lors du Grand Débat National, organisé ce 7 mars dans les Alpes de Haute-Provence, le président de la République a fait face à une interrogation juste d'un collégien sur l'urgence climatique. Une séquence à retrouver dans Non Stop Zapping.

Le Grand Débat National se poursuit pour Emmanuel Macron et notamment ce jeudi 7 mars. Le président de la République était dans les Alpes de Haute-Provence et a accepté de répondre aux interrogations de 400 personnes sur l'environnement. Appelant à "aller plus fort, plus vite et plus loin" dans la transition écologique, le chef d'État a enfin abordé l'urgence climatique lors de son déplacement. Ce midi, Emmanuel Macron a reçu plusieurs questions et notamment celle d'un collégien prénommé Charlie alors qu'il se trouvait dans la salle des fêtes de Gréoux-les-Bains. Le jeune homme a demandé : "Qu'est-ce que vous entendez par écologie, puisqu’encore aujourd'hui, des usines peuvent déverser leurs déchets dans la mer, des pesticides polluent nos sols et donc notre alimentation…" "En Europe, 20 000 tonnes de déchets électroniques sont envoyées au Nigeria et les déchets plastiques envahissent nos océans et notre planète. Quand est-ce que vous allez réagir ? Vous en avez le pouvoir !", a-t-il poursuivi.

Acheter une nouvelle planète pour s'en sortir ?

"Et une dernière question Monsieur", demande le jeune garçon du collège Saint-André des Alpes avant de se faire interrompre par des applaudissements, "puisque c'est l'argent qui nous a amenés à négliger l'écologie, vous pensez que l'on pourra acheter une nouvelle planète avec de l'argent ?" Devant ce discours clair et juste, l'assistance ne s'est pas privée d'applaudir chaleureusement. Parmi les 400 personnes qui se sont déplacées pour l'événement, on compte évidemment une centaine de jeunes comme Charlie, mais également des agriculteurs, des maires ou encore des responsables d'associations de la région du Verdon. En guise de réponse, le mari de Brigitte Macron a déclaré que la transition écologique a pour but de "passer d'un modèle à l'autre" afin de "le faire le plus vite possible". Il a également affirmé que "le modèle du tout argent est terminé" et qu'il faut voir l'aspect financier, comme un "moyen de faire les choses".

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people