Politique

Gilets jaunes : Un journaliste de Cnews a été touché par un tir de flash-ball (vidéo)

Gilets jaunes : Un journaliste de Cnews a été touché par un tir de flash-ball (vidéo)

Ce 11 mai lors de l'acte 26 des Gilets jaunes à Nantes, un journaliste de Cnews a été touché par un tir de flash-ball. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce samedi 11 mai, les Gilets jaunes poursuivent leurs manifestations dans toute la France. Si cet acte 26 du mouvement de contestation s'annonce un peu plus calme que les précédents, quelques incidents sont à déplorer. Parmi les villes qui ont connu le plus de tension pour ces nouveaux rassemblements, on compte notamment Nantes. Les forces de l'ordre n'ont pas hésité à utiliser les gaz lacrymogènes pour tenter de disperser la foule et mettre fin aux cohues. Dans une vidéo partagée cet après-midi sur le compte Twitter "La Plume Libre", on peut notamment entendre des bruits de verre brisé et les CRS lançant des tirs de flash-ball dans la fameuse ville étudiante. Les médias n'ont pas été épargnés puisqu'un journaliste de Cnews aurait notamment été touché par un lanceur de balle de défense, alors qu'il couvrait l'événement sur place.

Un journaliste protégé par sa ceinture abdominale

Dans la vidéo publiée sur le réseau social, on peut apercevoir notamment de nombreuses personnes se rassembler autour d'un homme à terre blessé. Notre confrère prénommé Stéphane Perrier a été aussitôt pris en charge par des "street medics" (secouristes de rue). Auprès de l'AFP, le journaliste a expliqué l'incident : "J'ai reçu un tir de LBD au niveau du bas ventre, je vais bien, car ma ceinture abdominale a permis d'atténuer le choc". La ville, dont la situation était très tendue toute la journée, a été marquée par de nouveaux actes de vandalisme. Dans une autre vidéo dévoilée par le même internaute, on découvre des casseurs qui s'en prennent à des sociétés privées nantaises. Dans une vidéo, on peut voir que les Nantais étaient nombreux à avoir répondu présents à l'appel du mouvement.

 

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people