Politique

Gilets Jaunes : Jean-Michel Apathie accusé de "gagner des millions" (vidéo)

Gilets Jaunes : Jean-Michel Apathie accusé de "gagner des millions" (vidéo)

Filmé par un prétendu journaliste et Gilet jaune, Jean-Michel Aphatie est pris à partie et accusé de gagner des millions d'euros. La séquence de cette vidéo qui fait le buzz sur internet depuis le 11 janvier est à retrouver sur Non Stop Zapping.

Depuis mi-novembre que la France connaît de vrais problèmes de communication entre les citoyens français et le gouvernement, de plus en plus de vidéos jaillissent sur internet de manifestations plus ou moins mouvementées. Si la plupart des Français qui se rassemblent entre Gilets jaunes restent pacifiques, certains débordements ont malheureusement bel et bien lieu. Ce 11 janvier, une vidéo fait le buzz sur internet. On y découvre Jean Michel Aphatie, à la sortie des locaux de LCI le 7 janvier, pris à partie par Marc Rylewski, un prétendu "journaliste de rue". "Vous m'abordez dans la rue, je ne sais pas qui vous êtes. Vous me filmez, vous me traitez de menteur", commence Jean-Michel Aphatie face à celui qui prétend être un confrère également Gilet jaune. 

Le soi-disant journaliste accuse directement son interlocuteur dans la rue, téléphone braqué sur lui. "Vous parlez des Gilets jaunes, vous parlez d'un mouvement démocrate. Est-ce que vous avez des Gilets jaunes, est-ce que vous aviez des Gilets jaunes en face de vous ? (…) Dans votre grand appartement du XVIe arrondissement avec vos millions que vous vous êtes fait dans la presse", lâche ce dernier. "Vous croyez tout connaitre de tout. Vous croyez que j'ai un appartement dans le XVIe ? Et la réponse est non ! Vous croyez que j'ai gagné des millions dans la presse ? La réponse est non ! Je ne suis pas millionnaire !", rétorque Jean-Michel Aphatie, qui tente de donner son avis.

Jean-Michel Aphatie refuse de "céder" à cette "dictature"

Alors que Marc Rylewski critique ouvertement le journaliste politique de 60 ans, l'accusé réplique : "Mais qui vous êtes ? Mais non, non je n'ai pas fait un million d'euros dans la presse, mais qu'est-ce que vous croyez ? Quelle est votre intolérance ? J'ai le droit de vivre ou pas ?" Jugé sur son refus de dévoilé son salaire au grand public, Jean-Michel Aphatie s'indigne : "C'est mon problème ça ! Et alors je fais ce que je veux non ? Et non, je vais céder à votre dictature ? (…) Qu'est-ce que vous êtes-vous un citoyen ! Et moi qu'est-ce que je suis moi selon votre raisonnement ? Une merde au service du capital. "Je n'aurais pas le droit d'être un citoyen comme vous si j'étais un millionnaire ? Qu'est ce que ça change ? On est plus ou moins citoyens !", se défend-il dans la vidéo, choqué par l'initiative du caméraman... 

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people