Politique

Gilets jaunes : Franck Dubosc assure qu'il "n'a pas retourné sa veste" (vidéo)

Gilets jaunes : Franck Dubosc assure qu'il "n'a pas retourné sa veste" (vidéo)

Ce 6 avril dans "Bonsoir !" diffusé sur Canal +, Franck Dubosc est revenu sur sa prise de position polémique concernant les Gilets jaunes. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

En pleine promotion pour son spectacle "Fifty / fifty" qu'il va jouer au Dôme de Paris – Palais des sports du 7 avril au 14 avril, Franck Dubosc a accepté de se livrer pour Canal +. Invité sur le plateau de l'émission "Bonsoir !" ce samedi 6 avril, l'humoriste de 55 ans a accepté d'évoquer les Gilets jaunes. Le réalisateur du film "Tout le monde debout" dans lequel il joue au côté d'Alexandra Lamy avoue avoir "toujours voulu depuis tout jeune, être aimé par tout le monde". Le 30 mars dernier dans "Les terriens du samedi", Franck Dubosc avait déjà abordé sa prise de position concernant le mouvement de contestation sociale. Il avait notamment lancé en guise de mea culpa : "Que le premier qui n'a jamais changé d'avis me jette la première pierre." Le cinéaste et père de Milhan et Raphaël, qu'il a eu avec sa femme Danièle s'est de nouveau exprimé sur le sujet auprès d'Isabelle Ithurburu.

"Je soutiens les gens qui souffrent"

Estimant s'être "réconcilié avec les Gilets jaunes", Franck Dubosc s'explique : "J'avais peur des violences que j'attribuais à la haine." "Les vrais Gilets jaunes, ceux qui ont des revendications intéressantes et tout ça (…) Grâce finalement à ça je les ai rencontrés (…) Tout un groupe m'a offert un petit porte-bonheur en Gilet jaune que j'ai dans mon cartable" s'exclame-t-il. "Je n'ai pas retourné ma veste", articule-t-il en ajoutant qu'il est "resté sur le même principe et la même ligne". "Je soutiens les gens qui souffrent et qui ont besoin que ça change, mais je suis contre la violence", développe Franck Dubosc. Celui qui affirme faire attention aux "haters", mais moins qu'avant la polémique, juge que ces derniers sont "trompeurs". "Les réseaux sociaux m'ont trompé sur les vrais gens", ajoute la star de "Camping". Épinglant la "haine incroyable" qui circule en ligne, Franck Dubosc regrette de "répondre aux méchants", "erreur" que font également les autres "artistes".

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people