Politique

Gilets Jaunes : Édouard Philippe suspend les mesures fiscales pour six mois

Gilets Jaunes : Édouard Philippe suspend les mesures fiscales pour six mois

Le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures ce mardi 4 décembre pour tenter d'apaiser les tensions dans le pays. Une séquence à retrouver sur Non stop zapping.

"Depuis plus de trois semaines, des dizaines de milliers de Français expriment leur colère". Ce mardi 4 décembres, Édouard Philippe a annoncé plusieurs mesures pour tenter d'apaiser la colère des "gilets jaunes". "Elle est aujourd'hui exprimée avec force et de façon collective. Cette colère il faudrait être sourd ou aveugle pour ne pas la voir ou l'entendre ", a expliqué le Premier ministre. "Nous avons bien entendu les Français qui nous demandent d'accélérer. Je suis par ailleurs convaincu que si l'Etat doit rester fort, et ferme, il est d'abord le garant de la paix publique. Fixer le cap et le tenir est une nécessité pour gouverner la France. Mais aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la nation", a-t-il continué avant de rappeler les nombreux incidents survenus au cours des différentes manifestations.


"Je suspends pour une durée de six mois ces mesures fiscales"


Le Premier ministre a ensuite annoncé suspendre pour une durée de 6 mois les trois mesures fiscales qui devaient entrer en vigueur le 1er janvier.  "Je suspends pour une durée de six mois ces mesures fiscales. Elles ne s'appliqueront pas avant d'être débattues par toutes les parties prenantes. Nous voulons, dans ce laps de temps, identifier, et mettre en œuvre des mesures d'accompagnement justes et efficaces. Si nous ne les trouvons pas, nous en tirerons les conséquences", a affirmé Édouard Philippe. "Ces décisions, d'effet immédiat, doivent ramener l'apaisement et la sérénité dans le pays".  Reste à savoir si ces annonces auront l'effet escompté.

Par Claire S.

Réagissez à l'actu people