Politique

Gérald Darmanin dézingué par Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice sur France Inter

Gérald Darmanin dézingué par Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice sur France Inter

Gérald Darmanin a été la cible de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice ce jeudi 6 décembre dans la matinale de France Inter. Une séquence à retrouver sur Non stop people.

Gérald Darmanin n'a visiblement pas apprécié la chronique humoristique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice ce jeudi 6 décembre sur France Inter. Le ministre de l'Action et des Comptes publics n'a en effet pas été épargné ses deux interlocuteurs. Ces derniers se sont mis dans la peau de Clem et Jean-Matt, consultants de l'agence de communication fictive Win-Win. Leurs rôles : aider le ministre à bien mener sa politique lors d'une séance de consulting. "On est venu pour te filer un coup de main parce qu'on voit que vous vous en sortez pas là". Résultat : un enchaînement de vannes cinglantes.


"Vous passez pour des glands. On dirait tes mocassins quand tu trainais dans les meetings de Fillon"


"Ça ne va pas du tout, Gérald, vous passez pour des glands. On dirait tes mocassins quand tu traînais dans les meetings de Fillon", lance notamment Guillaume Meurice. "Faut tout revoir. L'ISF, on pige rien. Vous faites quoi? Vous reculez? Vous avancez? Si t'avances et tu recules, comment veux-tu? Comment veux-tu? Comment veux-tu que les économistes fassent le calcul? Ah ça c'est pas faux, parce que c'est angoissant de pas savoir " ont enchaîné Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice. "Même jeune t'étais déjà vieux", lance également Charline Vanhoenacker qui évoquera un peu plus loin "la plainte pour viol" : "non lieu. L'abus de faiblesse, classé sans suite. Donc, c'est bon, fonce mon gars!".  Face à eux, un Gérald Darmanin visiblement très agacé : "Tout est possible puisque vous pouvez être comiques, manifestement", a-t-il conclu.

Par Claire S.

Réagissez à l'actu people