Politique

Gérald Darmanin critiqué, Jean Castex prend sa défense (vidéo)

Gérald Darmanin critiqué, Jean Castex prend sa défense (vidéo)

Depuis l’annonce du nouveau gouvernement, des polémiques se créent. La nomination de Gérald Darmanin au ministère de l’Intérieur fait débat. Jean Castex a pris sa défense jeudi 16 juillet au Sénat.

Le 3 juillet dernier, Edouard Philippe présentait sa démission ainsi que celle de son gouvernement à Emmanuel Macron. Quelques heures plus tard, c’est Jean Castex qui a été nommé Premier ministre des Français. Le lundi 6 juillet, les membres du nouveau gouvernement sont annoncés. Parmi les ministres, Roselyne Bachelot fait son retour au ministère de la Culture cette fois. L’avocat Eric Dupont-Morretti prend les rênes du ministère de la Justice et Gérald Darmanin celui de l’Intérieur. Deux nominations qui suscitent certaines questions. Gérald Darmanin est loin de faire l’unanimité, il est accusé de viol par une femme et est sous le coup d’une enquête mais n'a pas été mis en examen. Des élus et des mouvements féministes ne comprennent pas cette nomination. Le Premier ministre s’est expliqué au Sénat jeudi 16 juillet et a pris la défense du ministre de l’Intérieur.

"Nous assistons à des dérives"

"Monsieur Darmanin n’est pas mis en examen, Monsieur Darmanin n’a fait l’objet d’aucune condamnation et à ce que je sache, à chaque fois que l’autorité judiciaire a eu à se prononcer dans cette affaire, elle a rendu des actes consacrant l’innocence de Monsieur Darmanin" débute Jean Castex. Et il ne s’arrête pas là, "Monsieur Darmanin a droit au respect des principes de la République comme tous les citoyens. Comme tous les citoyens !" martèle Jean Castex face à une sénatrice qui secoue la tête. Puis le Premier ministre dénonce des dérives, "Nous assistons à des dérives qui sont inadmissibles. Je le dis ici avec solennité et gravité". Gérald Darmanin peut compter sur le soutien du nouveau chef du gouvernement.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people