Politique

Front National : Le patron du FN à Nice suspendu après des propos négationnistes (Vidéo)

Front National : Le patron du FN à Nice suspendu après des propos négationnistes (Vidéo)

Ce mercredi soir, "C8" diffuse un reportage qui risque de faire beaucoup de bruit intitulé "La face cachée du Front national". Et avant même sa diffusion, une séquence fait déjà polémique. En effet, filmé en caméra cachée, Benoît Loeuillet, patron du FN à Nice, tient des propos négationnistes en minimisant la Shoah. Il vient d’être suspendu par le parti de Marine Le Pen. Des images à retrouver sur Non Stop Zapping.

Après "Touche Pas à Mon Poste", "C8" va diffuser ce mercredi soir un reportage sur le FN qui risque de faire beaucoup parler. Ce documentaire, réalisé par "TV Presse Productions" a été tourné en caméra cachée par le journaliste Quentin Pichon, coauteur du documentaire avec Céline Crespy. Ce reportage a pour but de comprendre pourquoi le FN attire de plus en plus de jeunes dans ses rangs. Et avant même sa diffusion, "La face cachée du Front national" fait déjà du bruit. En effet, lors d’une discussion avec Benoît Loeuillet, patron du FN à Nice et ex-dirigeant de Nissa Rebela, une branche identitaire, ce dernier, tient des propos négationniste en minimisant la Shoah.

Le Front national dans la tourmente

"Je ne sais pas trop quoi penser de la thèse révisionniste. C'est compliqué. Bon, après, je pense qu'il n'y a pas eu autant de morts. Il n'y a pas eu 6 millions", a-t-il lancé avant d’ajouter : "Il n'y a pas eu de morts de masse comme ça a été dit". Puis, pour appuyer ses propos, ce cadre du FN cite le rapport "Leuchter", un document devenu une "référence pour négationnistes". Immédiatement, le parti de Marine Le Pen a tenu à prendre des sanctions contre Benoît Loeuillet. "Suite à la révélation de propos qu’il a tenus dans le cadre d’un reportage télévisé qui sera diffusé ce jour, M. Benoît Loeuillet est suspendu du Front National et sera convoqué très prochainement devant les instances disciplinaires du mouvement en vue de son exclusion", a écrit le Front national dans un communiqué.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people