Politique

Front national : C8 accusé de manipulation, la chaine dévoile la vidéo qui contredit le FN

Front national : C8 accusé de manipulation, la chaine dévoile la vidéo qui contredit le FN

Mercredi 15 mars, C8 a diffusé un reportage qui a mis le feu aux poudres. Dans "La face cachée du Front national", certains militants ou élus frontistes tiennent des paroles racistes, homophobes et antisémites. Alors que le FN accusait la chaîne de manipulation pour une séquence concernant un militant raciste et homophobe, C8 a dévoilé les rushs qui contredisent le parti de Marine Le Pen. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

"La face cachée du Front national", reportage diffusé sur C8 mercredi soir, a déclenché plusieurs polémiques. Dans le documentaire, Benoît Loeuillet, filmé en caméra cachée, tient des propos négationnistes minimisant la Shoah. Face au tollé provoqué, Marine Le Pen a pris des sanctions à l’encontre du patron du FN à Nice. Il a été suspendu et sera convoqué très prochainement devant les instances disciplinaires du parti. 

Sur une autre séquence, un militant tient des propos homophobes et racistes. "Je ne suis pas raciste hein… Enfin peut-être un peu, mais bon...", déclare-t-il. "Moi j’ai eu une éducation à l’ancienne tu vois et les homosexuels ce n’est pas mon délire", ajoute-t-il ensuite à propos de Florian Philippot avant de s’excuser, car il y a des caméras.

C8 contredit les accusations du Front national

Des paroles qui ont fait réagir la Toile, mais aussi les leaders du FN qui ont accusé C8 de manipulation. "Le fameux militant raciste et homophobe du documentaire de C8 est en vérité ingénieur du son pour Canal + ! Lagache (le producteur du documentaire NDLR) est une crapule !" tweetait Steeve Briois, l'un des vice-présidents du FN. La chaîne a dans un premier temps indiqué qu’elle détenait les rushs qui contredisaient ces accusations. Finalement jeudi soir, elle a mis en ligne ces extraits.  Cette séquence, une conversation entre Bryan Masson et un membre du FNJ,  révèle que c’est Benoît Loeuillet, lui-même qui a envoyé le jeune militant à la permanence du FNJ des Alpes-Maritimes. Depuis la publication de ces images, les cadres du FN sont muets sur les réseaux sociaux. 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people