Politique

François Hollande violemment taclé à la télévision russe (Vidéo)

   / 5  
François Hollande a été la cible d'un présentateur russe
1
François Hollande a été la cible d'un présentateur russe
Vladimir Poutine a décidé d'annuler sa visite en France
2
Vladimir Poutine a décidé d'annuler sa visite en France
Selon le présentateur, François Hollande a été impoli envers Vladimir Poutine
3
Selon le présentateur, François Hollande a été impoli envers Vladimir Poutine
Le président Français a été la cible de nombreuses critiques
4
Le président Français a été la cible de nombreuses critiques
Le présentateur n'a pas été tendre
5
Le présentateur n'a pas été tendre

Alors que Vladimir Poutine a décidé de reporter sa visite à Paris suite à des tensions au sujet de la Syrie, un animateur de la première chaîne de télévision russe n’a pas hésité à tacler violemment François Hollande à qui il reproche d’avoir refusé de recevoir le président russe. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Alors que la Russie ne cesse de bombarder massivement Alep tuant au passage des milliers de civils, François Hollande s’était exprimé au micro de Quotidien il y a quelques jours et n’avait pas hésité à menacer directement Vladimir Poutine qui devait venir en France quelques jours plus tard : "Si je reçois Vladimir Poutine, je lui dirais que c’est inacceptable. Que c’est grave même pour l’image de la Russie. Si on ne pense pas qu’il y a des pressions que l’on peut exercer, ce n’est pas la peine de parler, ce n’est pas la peine de déposer une résolution comme nous le faisons devant le Conseil de sécurité". Mais alors que Vladimir Poutine a décidé d’annuler sa visite à Paris, François Hollande a dû faire face aux critiques de Dmitri Kiselev, un animateur considéré comme l’idéologue du Kremlin.

François Hollande a été "impoli"

Le présentateur de la première chaine de télévision russe n’a pas été tendre avec le président français en jugeant que François Hollande avait été "impoli" en proposant une réunion à Vladimir Poutine sur la Syrie au lieu de l’inauguration du centre spirituel et culturel russe à Paris : "Il a peut-être oublié qu'après les attentats (du 13 novembre 2015 à Paris), des pilotes russe ont écrit 'Pour Paris' sur les bombes qu'ils ont lâchés sur les terroristes en Syrie (…)Ecoutez, si la Syrie vous préoccupe autant, alors pourquoi votre porte-avions Charles de Gaulle lutte aussi mollement contre les terroristes ? (…) On le voit, la Syrie ne préoccupe pas beaucoup Hollande. Il aime utiliser ce mot, Syrie, pour faire le beau devant le public, c’est un mot sensuel. Et quand on l’allie avec le mot "Poutine", ça devient brutal et pour Hollande, ça c’est cool.  A la fin de la semaine, Hollande s’est retrouvé dans une position inconfortable tandis que Poutine, lui, a gardé ses bonnes manières".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people