Politique

François Hollande taclé par deux anciens panelistes avant son intervention face aux Français ce jeudi (vidéo)

   / 5  
François Hollande fera face à trois journalistes et quatre personnes représentant les Français ce jeudi soir
1
François Hollande fera face à trois journalistes et quatre personnes représentant les Français ce jeudi soir
En novembre 2014, il s'était déjà prêté à l'exercice
2
En novembre 2014, il s'était déjà prêté à l'exercice
Très offensive à l'époque, Karine Charbonnier n'a pas constaté d'évolution positive depuis
3
Très offensive à l'époque, Karine Charbonnier n'a pas constaté d'évolution positive depuis
Sans emploi à l'époque, Hassam Hammou est depuis chef d'entreprise
4
Sans emploi à l'époque, Hassam Hammou est depuis chef d'entreprise
Ayant le sentiment d'avoir été baladé, il s'est depuis engagé en politique
5
Ayant le sentiment d'avoir été baladé, il s'est depuis engagé en politique

Le 6 novembre 2014, Hassem Hammou et Karine Charbonnier faisaient partie du panel de Français appelé à interroger directement à la télévision François Hollande. Un an et demi plus tard et alors que le président de la République s’apprête à participer ce jeudi soir à Dialogues citoyens sur France 2, ils en gardent un goût amer. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Élu en 2012, François Hollande devrait se représenter l’an prochain pour un deuxième quinquennat. C’est en tout cas ce que Najat Vallaud-Belkacem a laissé entendre lundi soir sur M6. François Hollande, critiqué par Christian Estrosi il y a peu et par Renaud la semaine dernière, fera d’ailleurs une apparition télévisée ce jeudi soir, à un peu plus d’an des élections présidentielles de 2017.

«Je me dirais qu’il nous a bien baladés»

Face à François Hollande, les journalistes David Pujadas, Léa Salamé et Karim Rissouli mais aussi un panel de Français. Six à l’origine, ils ne sont plus que quatre et d’après les informations du magazine Challenges, il s’agit d’un électeur du Front national du Nord, une patronne de banque, un étudiant adepte de Nuit debout et une mère qui a perdu son fils djihadiste en Syrie.

Il y a un an et demi, François Hollande s’était déjà plié à cet exercice et LCI a retrouvé deux des intervenants de l’époque. "J’ai sincèrement cru qu’on allait se diriger vers quelque chose de nouveau. Rétroactivement, si je repensais à l’émission, je me dirais qu’il nous a bien baladés", constate Hassem Hammou, candidat à la primaire Les Républicains aujourd’hui. Karine Charbonnier, chef d’entreprise, dresse elle aussi un bilan négatif un an et demi après les faits.

Réagissez à l'actu people