Politique

François Hollande : Stéphane Le Foll découvre en direct les tweets de Valérie Trierweiler (Vidéo)

   / 7  
1
Stéphane Le Foll apprend en direct les tweets de Valérie Trierweiler sur les ''sans-dents''
Stéphane Le Foll apprend l'existence des tweets en pleine conférence de presse
2
Stéphane Le Foll apprend l'existence des tweets en pleine conférence de presse
Stéphane Le Foll découvre les tweets
3
Stéphane Le Foll découvre les tweets
Moment de gêne lorsque Stéphane Le Foll lit les tweets de Valérie Trierweiler
4
Moment de gêne lorsque Stéphane Le Foll lit les tweets de Valérie Trierweiler
Stéphane Le Foll fait mine de ne pas comprendre les tweets
5
Stéphane Le Foll fait mine de ne pas comprendre les tweets
Les journalistes présents expliquent les tweets au porte-parole
6
Les journalistes présents expliquent les tweets au porte-parole
Stéphane Le Foll refuse de commenter
7
Stéphane Le Foll refuse de commenter

François Hollande assure dans un livre-confidences, Un président ne devrait pas dire ça, qu’il n’a jamais employé l’expression ‘’sans-dents’’ révélée par Valérie Trierweiler. Son ancienne compagne a riposté sur Twitter en publiant le contenu d’un SMS daté de 2005. En pleine conférence de presse, et face caméras, Stéphane Le Foll a découvert en direct ces nouvelles révélations. Non Stop Zapping vous fait découvrir ce moment.

L’histoire des ‘’sans-dents’’ n’a pas fini de faire parler d’elle. En 2014, quelques mois après les révélations de Closer sur le couple Hollande-Gayet, Valérie Trierweiler publiait un livre assassin dans lequel elle révélait que François Hollande qualifierait de ''sans-dents''' les Français les plus pauvres. Il n’aura pas fallu plus de quelques heures pour que l’expression devienne virale, et polémique. François Hollande, de son côté, a toujours nié avoir utilisé une telle expression, pour le moins dégradante.

 

Dans un livre-confidences, Un président ne devrait pas dire ça, le chef de l’État revient sur cette polémique et assure qu’elle est montée de toutes pièces par son ancienne compagne. ‘’Je lui ai dit : je vois les gens qui viennent vers moi dans les manifestations, ce sont des pauvres, ils sont sans dents’’, rapporte-t-il ajoutant que  les propos de Valérie Trierweiler sont ‘’une trahison''. ''Quand je dis : j’aime les gens, c’est vrai’’, plaide-t-il.

 

Stéphane Le Foll découvre les tweets de Valérie Trierweiler devant les caméras

 

Pourtant, à peine quelques heures après la publication de cet extrait, Valérie Trierweiler s’est fendue d’une riposte sur Twitter. L’ancienne première dame en veut pour preuve de ses déclarations un SMS envoyé par le Président en 2005. ‘’Je suis avec ma copine Bernadette dans une grande manifestation dans son canton. Je lui ai fait un numéro de charme. Mais tu ne dois pas t’inquiéter. Dans son discours, elle a fait un lapsus formidable. Rire général, même chez les sans-dents’’ F. Hollande. 31/05/2005. 12h39’’

 

Si les tweets ont fait l’effet d’une petite bombe, Stéphane Le Foll, lui, n’en a eu connaissance qu’au moment du point presse hebdomadaire qui clôture le conseil des ministres. C’est un journaliste de Quotidien, Paul Larrouturou, qui lui a fait lire en direct et face caméra les révélations de Valérie Trierweiler. La gêne est palpable lorsque Stéphane Le Foll prend connaissance des SMS publiés mais, fidèle à lui-même, le ministre de l’Agriculture restera impassible, se contentant de lancer un ‘’je laisse les Français faire leur jugement’’.  

 

 

Par Clemence Conton

Réagissez à l'actu people