Politique

François Hollande : Les coulisses tendues de la passation de pouvoir avec Nicolas Sarkozy en 2012 (vidéo)

François Hollande : Les coulisses tendues de la passation de pouvoir avec Nicolas Sarkozy en 2012 (vidéo)

Mardi 16 mai, "France 2" diffusait "Jour de sacre à l’Élysée". C’est dans ce reportage que les téléspectateurs ont pu découvrir les coulisses de la passation de pouvoir entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, en 2012. Et l’ambiance n’était pas des plus joyeuse. La séquence révélations est à retrouver sur Non Stop Zapping.

Mardi soir, sur “France 2” était diffusé le reportage “Jour de sacre à l’Elysée”. Le documentaire retraçait toutes les passations de pouvoir depuis le général de Gaulle. L’investiture du nouveau président de la République française est une journée hautement symbolique et historique. Si la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron a été très chaleureuse, ce ne fut pas le cas 5 ans auparavant. En 2012, l’investiture de François Hollande, succédant à Nicolas Sarkozy, s’est déroulée sous tension. En tout cas, c’est ce que révèlent certains personnages et observateurs politiques dans le reportage "Jour de sacre à l’Elysée".

Une passation de pouvoir "tendue"

Dans la séquence proposée par le reportage de "France 2", la passation de pouvoir de 2012 est commentée par différents observateurs politiques et proches des deux hommes d'État. Ils témoignent ainsi de toute l’animosité qui flottait dans l’air le 15 mai 2012. Véronique Saint Olive, journaliste politique, a expliqué cette tension par le manque de considération mutuelle des deux anciens présidents : "je pense que Sarkozy et Hollande n’ont aucune estime l’un pour l’autre (…) donc la passation de pouvoir a été éminemment antipathique" a-t-elle expliqué dans une entrevue accordée aux journalistes de "France 2". Henri Guaino, ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, a quant à lui confirmé cette inimitié : "il y avait quand même une certaine tension, chacun reprochant à l’autre beaucoup de choses." Une image de ce jour a marqué les esprits : François Hollande et son ex compagne, Valérie Trierweiller, n’ont pas raccompagné Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni à leur voiture, comme il est d’usage pour ce type de cérémonie. François Hollande avait d'ailleurs avoué regretter ce geste

Par Sarah Mannaa

Réagissez à l'actu people