Politique

François Hollande ironise sur sa faible popularité (Vidéo)

François Hollande ironise sur sa faible popularité (Vidéo)

En marge du dîner officiel des organisations arméniennes de France, mercredi 8 février, François Hollande s’est laissé aller au rôle qui lui va le mieux : celui de ‘’Monsieur Petites Blagues’’. Surfant sur la carte de l’autodérision, le Chef de l’État s’est moqué de sa popularité. Non Stop Zapping vous montre les images.

C’est un peu comme si son renoncement lui avait donné des ailes. Le 1er décembre dernier, François Hollande annonçait, la mort dans l’âme, qu’il ne briguerait pas de second mandat à la tête de l’Élysée. Gravement fragilisé dans les sondages, poussé vers la sortie par les frondeurs de la gauche et finalement acculé par l’ambition à peine voilée de son Premier ministre, Manuel Valls, François Hollande avait dû se résoudre à abandonner. Son retrait, finalement, n’aura pas servi à Manuel Valls, balayé de la primaire de la gauche par celui qu’on n’attendait pas : Benoît Hamon. François Hollande, en fin connaisseur de la politique, avait vu la gifle venir. Quelques jours avant le premier tour, il avait glissé dans la presse que l’entrée en campagne de son ancien Premier ministre n’avait pas été aussi fracassante que prévue et que, lui-même, n’excluait plus tout à fait de revenir dans la course.

Monsieur Petites Blagues est de retour

La primaire de la gauche passée, l’idée semble pourtant enterrée. Débarrassé de toute ambition présidentielle, François Hollande apparaît depuis plusieurs semaines beaucoup plus détendu, et beaucoup plus à l’aise dans son costume de chef de l’État. En marge du dîner des organisations arméniennes de France, mercredi, il s’est laissé aller au rôle qui lui sied le mieux : celui de "Monsieur Petites Blagues". "Je suis bien conscient que c’est la dernière fois que je m’exprime face à vous en tant que Président de la République…" a entamé le chef de l’État, avant de faire une pause, attendant des applaudissements qui ont un peu tardé à venir. Dans un sourire, François Hollande a joué la carte de l’autodérision et ajoute "J’ai bien relevé ceux qui avaient applaudi et les autres", s’est-il amusé. 

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people