Politique

François Fillon : ses soutiens gonflent les chiffres de la manifestation en direct (vidéo)

François Fillon : ses soutiens gonflent les chiffres de la manifestation  en direct (vidéo)

Dimanche 5 mars, une grande manifestation en faveur de François Fillon était organisée au Trocadéro à Paris. Selon les organisateurs, plus de 200 000 personnes étaient réunies, un chiffre qui a laissé perplexe de nombreux commentateurs politiques. Et justement, Quotidien a filmé les soutiens du candidat en flagrant délit de trucage. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Mercredi 1er mars, François Fillon mettait le feu aux poudres. Déjà en pleine tempête politico-judiciaire, le candidat de la droite et du centre annonçait en conférence de presse qu’il était convoqué chez les juges le 15 mars prochain en vue d’une probable mise en examen. Dès lors, des centaines de maires et de parlementaires le lâchaient, certains appelants même au retrait de l’ancien Premier ministre et à son remplacement dans la course à l'Élysée. Face à cette crise, une grande manifestation en faveur de François Fillon a été organisée dimanche 5 mars dans la capitale.

Les soutiens de François Fillon ont-ils menti sur les chiffres de la manifestation ?

Ce rassemblement semblait décisif pour savoir si les soutiens du candidat étaient encore nombreux. Alors que la préfecture de Paris avait indiqué qu’elle ne donnerait pas de chiffres sur cette manifestation, les organisateurs ont visiblement gonflé les données. Sur une place pouvant contenir 45 000 personnes – comme le rapporte Quotidien – les soutiens de François Fillon ont annoncé 200 000 personnes. Un trucage repéré par les caméras de Quotidien. Dans cette séquence, les principaux soutiens de François Fillon, Bruno Retailleau et Jérôme Chartier en tête,  viennent donner les consignes.  Conforté comme candidat de la droite et du centre par le comité politique des Républicains, François Fillon n’aura peut-être plus besoin de recourir à un tel trucage pour montrer qu’une partie de la droite le soutient. 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people