Politique

François Fillon : Ses propos chocs sur l’avortement qui ont créé la polémique (vidéo)

François Fillon : Ses propos chocs sur l’avortement qui ont créé la polémique (vidéo)

Largement en tête au soir du premier tour de la primaire de la droite et du centre, François Fillon est attaqué depuis lundi par Alain Juppé sur son côté traditionaliste. La position de l’ancien Premier ministre sur l’avortement, notamment, est dans la ligne de mire du maire de Bordeaux. Des propos tenus en juin 2016 que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Le duel est lancé. Dimanche, François Fillon et Alain Juppé s’affronteront au deuxième tour de la primaire de la droite et du centre. Avec en ligne de mire, la possibilité de représenter leur famille politique à l’élection présidentielle de 2017. Pour l’heure, la tendance est clairement favorable à François Fillon, crédité de plus de 44 % des suffrages au premier tour. Alors forcément, pour combler son retard, Alain Juppé est passé à l’offensive lundi. Invité du JT de David Pujadas, sur France 2, le maire de Bordeaux a attaqué son rival sur son côté traditionaliste : "François Fillon appartient à une famille traditionaliste, moi je suis plus ouvert au modernisme et je me sens plus proche du pape François que de Sens commun ou la Manif pour tous". Et mardi matin, sur Europe 1, Alain Juppé a demandé à François Fillon de clarifier sa position sur l’avortement.

"Je ne peux pas approuver l'avortement"

Pourquoi la clarifier ? Parce que François Fillon n’a pas toujours été très clair sur ce thème. En juin dernier il avait d’ailleurs choqué une partie de l’opinion en abordant le sujet en plein meeting : "J’ai commis un erreur quand j’ai écrit que l’avortement était un droit fondamental. Ce n’est pas ce que je voulais dire. Ce que je voulais dire, c’est que c’est un droit sur lequel personne ne reviendra. Philosophiquement et compte tenu de ma foi personnelle, je ne peux pas approuver l’avortement…". Les clarifications sont attendues.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people