Politique

François Fillon : NKM confirme qu’il lui a refusé un poste de ministre à cause de sa grossesse (vidéo)

François Fillon : NKM confirme qu’il lui a refusé un poste de ministre à cause de sa grossesse (vidéo)

Nathalie Kosciusko-Morizet était l’invitée mardi matin de Jean-Michel Apathie sur France Info. Quatrième de la primaire de la droite et du centre et ralliée à Alain Juppé, l’ancienne ministre est revenue sur une interview accordée en 2013 à NBC et au cours de laquelle elle avait révélé que François Fillon lui avait refusé un poste de ministre à cause de sa grossesse. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Forcément, depuis dimanche, les médias ne parlent que de lui. Ecrasant, et inattendu, vainqueur du premier tour de la primaire de la droite et du centre, François Fillon se présente comme l’immense favori pour représenter les Républicains à l’élection présidentielle de 2017. D’autant que le troisième du premier tour, Nicolas Sarkozy, a appelé à voter pour lui dans le duel qui l’opposera dimanche prochain à Alain Juppé au deuxième tour.

"C'est un problème de la société qu'on n'aime pas retrouver dans le monde politique"

Nathalie Kosciusko-Morizet, elle, a appelé à voter Alain Juppé. Quatrième du premier tour avec seulement 2,6 % des voix, l’ancienne ministre n’apportera pas forcément énormément de suffrages au maire de Bordeaux. Mais les révélations qu’elle a faites mardi matin sur le plateau de France Info pourraient au moins en coûter quelques unes à François Fillon. NKM est en effet revenue sur une interview donnée à la chaîne de télévision américaine NBC en 2013 au cours de laquelle elle avait révélé que François Fillon, Premier ministre de 2007 à 2012, lui avait refusé un poste au gouvernement à cause de sa grossesse. Une anecdote dont elle a confirmé la véracité : "C'est un sujet ancien, je n'ai pas du tout envie de ramener ça dans le débat aujourd'hui" a-t-elle d’abord assuré "C'est un problème de la société française qu'on n'aime pas retrouver dans le monde politique" et "qui m'est arrivé à chacune de mes grossesses". Et de préciser que François Fillon avait fini par s’excuser. Voilà qui devrait tout de même apporter de l'eau au moulin d'Alain Juppé qui a attaqué lundi soir le traditionnaliste François Fillon.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people