Politique

François Fillon menace Philippe Poutou en direct lors du Grand Débat (Vidéo)

François Fillon menace Philippe Poutou en direct lors du Grand Débat (Vidéo)

A l’occasion du Grand débat de la présidentielle qui s’est déroulé mardi soir, Philippe Poutou a clairement fait le show et n’a pas hésité à sortir les crocs. Ainsi, le candidat NPA s’est attaqué à Marine Le Pen mais surtout à François Fillon. Et l’ancien premier ministre n’a pas vraiment apprécié et a menacé son adversaire d’un procès. Des images à retrouver sur Non Stop Zapping.

"BFM TV" et "CNews" diffusaient mardi soir le Grand Débat de la présidentielle de 2017 avec les onze candidats. Et parmi Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon ou encore François Fillon, c’est Philippe Poutou qui s’est fait remarquer. En effet, le candidat du NPA a multiplié les punchlines en ciblant notamment l'ancien premier ministre et ses affaires. "Là, depuis janvier c’est le régal une campagne super Fillon, il est en face de moi, que des histoires, plus on fouille, plus on sent la corruption, plus on sent la triche", a-t-il ainsi lancé avant de s’en prendre également à Marine Le Pen.

François Fillon menace Philippe Poutou d’un procès

"Il y a aussi Le Pen, pareil on pique dans les caisses publiques, c’est pas ici c’est l’Europe. Pour quelqu’un qui est anti-Européen, ça gêne pas de piquer de l’argent de l’Europe." Et d’ajouter : "Et le pire, c’est que le FN qui se dit antisystème, ne s’emmerde pas du tout et se protège grâce aux lois du système grâce à l’immunité parlementaire et donc refuse d’aller aux convocations policières." Mais le show Philippe Poutou, qui a enflammé le public et les internautes, ne s’est pas arrêté ici. En effet, sur le sujet du modèle social, Philippe Poutou a une nouvelle fois attaqué l’ancien premier ministre. "François Fillon il se dit préoccupé par la dette mais il y pense moins quand il se sert dans les caisses publiques, quand il paye sa famille…" Mais cela n’a pas été du goût du candidat LR qui a rétorqué avec virulence : "Oh, oh, oh, oh, oh… Je vais vous faire un procès, vous !"

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people