Politique

François Fillon : Karine Le Marchand lui répond concernant Une ambition Intime (Vidéo)

François Fillon : Karine Le Marchand lui répond concernant Une ambition Intime (Vidéo)

Après son succès lors du premier tour de la primaire de la droite, François Fillon a révélé dans le "Parisien" que son passage dans "Une ambition Intime" y a contribué pour quelque chose. Et ce mardi dans "La Médiasphère" sur "LCI", la présentatrice du programme, Karine Le Marchand, a tenu à répondre à l’ancien Premier ministre. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Depuis sa large victoire lors du premier tour de la primaire de la droite, tout le monde tente d’expliquer comment François Fillon a déjoué tous les pronostics. Et selon lui, son passage dans l’émission de Karine Le Marchand, "Une ambition Intime", a contribué "incontestablement" à son succès. "Si j’en juge par le nombre de réactions, c’était énorme", a-t-il évoqué sur "Europe 1" ce mardi. Dans la foulée, Karine Le Marchand a été interrogée sur ce sujet dans "La Médiasphère" sur "LCI". "Je ne crois pas que ‘Ambition intime’ ait révélé un homme si ce n’est un être humain. Pour la première fois, il a montré qui il était vraiment. Il est sorti du monde politique et il a montré sa personnalité. C’était pour lui quelque chose de nouveau, d’un peu effrayant."

"Son portrait a marqué les esprits"

Et d’ajouter : "Il a vraiment joué le jeu comme jamais. Les gens ont découvert un homme qui avait été cancre, qui a avoué sa tendresse pour Philippe Séguin, qui a dénoncé un système politique qui ne fonctionne plus. Personne ne savait que François Fillon est un homme passionné. On pensait qu’il était fade. Son portrait a marqué les esprits parce qu’il était à l’opposé de l’image publique qu’il donne d’habitude." Karine Le Marchand ne se sent d’ailleurs pas responsable du bon score (44%) de François Fillon. "Je n’ai pas du tout cette prétention. C’est bien qu’il y ait des décodeurs et des journalistes politiques qui font leur travail mais on a besoin, nous les Français, en période de crise d’avoir des gens qui nous parlent."

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people