Politique

François Fillon fait une remarque sexiste à Léa Salamé et indigne les internautes (Vidéo)

François Fillon fait une remarque sexiste à Léa Salamé et indigne les internautes (Vidéo)

Jeudi 20 avril François Fillon, comme les 10 autres candidats à la présidentielle devait défendre son programme sur le plateau de 15 minutes pour convaincre, sur France 2, face à David Pujadas et Léa Salamé. Alors que cette dernière l’interrogeait sur l’assurance maladie, le candidat de droite en a profité pour lui faire une remarque taxée de sexiste par les internautes. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Jeudi 20 avril, les 11 candidats à la présidence de la République française défendaient une ultime fois leur programme sur le plateau de France 2. David Pujadas et Léa Salamé ont alors soumis les prétendants à la présidence à de nombreuses questions et la journaliste a notamment interrogé François Fillon sur l’assurance maladie. Il semblait à cette dernière que l’homme de droite avait "changé d’avis" et ne donnait pas une opinion très claire sur les mesures qu’il souhaitait mettre en place "Que veut faire François Fillon ? Voulez-vous privatiser la sécurité sociale ?" Si la question semblait justifiée, à trois jours du premier tour des élections, le candidat des Républicains n’a pas souhaité y répondre évitant la question par une remarque concernant la vie personnelle de la journaliste.

Une remarque déplacée

"Je comprends que vous me posiez cette question car vous avez été absente quelque temps et je me permets de vous en féliciter. Mais j'ai déjà répondu vingt fois, y compris sur ce plateau" a été la réponse de l’homme politique, qui faisait alors directement allusion à la grossesse de Léa Salamé. Maman d’un petit garçon, prénommé Gabriel, depuis le 12 mars dernier, la jeune femme avait dû s’absenter quelque temps, reprenant très vite le travail. Si cette dernière a préféré éviter de rebondir sur la remarque et détourner ainsi le débat politique, les internautes n’ont pas manqué d’exprimer ce qu’ils pensaient sur Twitter. Commentaire qui a été jugé sexiste et complètement déplacé, suggérant ainsi qu’une femme en congé maternité ne peut pas suivre l’actualité et donc bien faire son travail. Une séquence qui restera dans les mémoires de cette campagne présidentielle.

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people