Politique

François Fillon : Alain Juppé, dur dans ses propos, confirme qu’il ne prendra pas sa place (vidéo)

François Fillon : Alain Juppé, dur dans ses propos, confirme qu’il ne prendra pas sa place (vidéo)

Alors que François Fillon est en pleine tourmente et que la question du maintien de sa candidature à l’élection présidentielle continue de se poser, Alain Juppé a pris la parole ce lundi 6 mars en direct de la mairie de Bordeaux. Le perdant de la primaire de la droite et du centre a "confirmé une bonne fois pour toutes qu’il ne serait pas candidat à l’élection présidentielle". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le feuilleton de la candidature de François Fillon à l’élection présidentielle va de rebondissements en rebondissements. Depuis l’annonce de sa probable mise en examen, les défections se multiplient. Certains membres Les Républicains se déclarant même en faveur d’une candidature d’Alain Juppé comme candidat de remplacement. Mais ce lundi, en direct de la mairie de Bordeaux, l’ancien Premier ministre a mis les points sur les ‘i’. "Jamais sous la Vème république, une élection présidentielle s’est montrée aussi confuse" a-t-il débuté avant de pointer du doigt les divisions au sein de la gauche, les affaires judiciaires de Marine Le Pen et du FN et "l’illusion Emmanuel Macron".

Alain Juppé renonce définitivement à se présenter à l’élection présidentielle

Mais pour le maire de Bordeaux malgré cette "impasse" dans laquelle se trouvent François Fillon et Les Républicains, pas question de se lancer dans la course à la présidentielle. "J’ai reçu de nombreux appels toute la semaine. Ils m’ont fait réfléchir", indique-t-il. "Mais je ne suis pas  en mesure de rassembler la famille politique et je confirme une bonne fois pour toutes que je ne serai pas candidat à l’élection présidentielle", ajoute-t-il. Pas sûr toutefois qu’Alain Juppé fasse campagne auprès de François Fillon. Le maire de Bordeaux pointant du doigt "l’obstination" de l’ancien Premier ministre à se présenter à l’élection présidentielle.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people