Politique

François de Rugy démissionne : Sibeth Ndiaye fait un drôle de lapsus (vidéo)

François de Rugy démissionne : Sibeth Ndiaye fait un drôle de lapsus (vidéo)

Alors que François de Rugy a annoncé qu'il démissionnait de son poste, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s'est exprimée publiquement ce mercredi 17 juillet et a fait un lapsus au sujet de son ancien collègue. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

L'heure était aux explications ce mercredi 17 juillet, pour plusieurs membres du gouvernement. Alors que François de Rugy a annoncé officiellement sa démission au Ministère de l'Écologie, Sibeth Ndiaye a participé à une conférence de presse pour donner quelques précisions à ce sujet. Après avoir elle aussi fait polémique en réagissant à l'événement au micro de Cnews, la porte-parole du gouvernement a fait un lapsus face caméra qui n'est pas vraiment passé inaperçu et qu'elle a elle-même épinglé sans complexe. En voulant évoquer la "présomption d'innocence" de l'ex-ministre de la Transition écologique et solidaire, par rapport aux révélations qui ont été faites à son sujet concernant notamment d'importantes dépenses qu'il se serait permis de faire aux frais du contribuable, Sibeth Ndiaye a utilisé le terme "culpabilité". Pas très fière de sa petite boulette, la conseillère en communication de 39 ans est aussitôt sortie quelque peu du cadre professionnel pour évoquer la pluie de commentaires qui va très certainement s'abattre sur les réseaux sociaux.

Malaise en salle de conférence

"J'ai déjà envie d'effacer cette séquence", affirme-t-elle avant d'être gagnée par un fou rire nerveux très bruyant. Après avoir repris son souffle et attendu patiemment dans un silence de mort que le journaliste veuille bien formuler sa prochaine question, Sibeth Ndiaye reprend l'interview comme si de rien n'était. Durant cette prise de parole médiatique, François de Rugy de son côté a notamment expliqué sa version des faits en affirmant : "L'écologie et la solidarité sont des notions essentielles pour moi. J'ai fait le choix de porter l'écologie en politique par une action au coeur des institutions. Ce choix je le revendique, car je le crois utile. Aucune maladresse, aucune erreur payée au prix le plus fort de me venir effacer une vie d'engagement qui ne se résume pas en quelques images. (…)Je savais que prendre ce ministère était un défi, mais je l'ai fait par esprit de responsabilité. En démissionnant, j'ai fait passer l'intérêt collectif avant l'intérêt personnel. Bonne chance à toi, Élisabeth, bonne route à vous tous et toutes. Nous nous retrouverons pour l'écologie, pour la République et pour la France". Ce sera donc Elisabeth Borne qui va le remplacer puisqu'elle est nommée ministre de la Transition écologique.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people