Politique

Francis Lalanne réagit à l'affaire François Fillon (Exclu Vidéo)

Francis Lalanne réagit à l'affaire François Fillon (Exclu Vidéo)

Francis Lalanne s'est exprimé au micro de Non Stop People sur le dossier François Fillon, qui a refusé de se retirer alors qu'il va être mis en examen dans le cadre du "Penelope Gate". Il estime que le candidat de la droite est l'exemple type d'une politique corrompue, mais ne l'accable pas personnellement. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Francis Lalanne était de retour à Paris ce mercredi, en plein tournage de son dernier clip en Australie. Le chanteur vient prêter main forte à son parti éco-citoyen pour les élections législatives, 100%. Le poète engagé et contestataire est co-président de ce mouvement écologiste qui s'oppose à la politique actuelle, notamment celle qui va être proposée aux Français lors de l'élection présidentielle. Francis Lalanne et 100% ne soutiennent aucun candidat, et souhaitent eux une réforme de la politique et le droit de présenter des candidats "du peuple". Dans ce cadre, le chanteur a commenté au micro de Non Stop People l'affaire François Fillon, qui continue sa campagne malgré sa probable mise en examen dans le cadre du "Penelope Gate". Et il n'accable pas le candidat en lui-même, mais estime qu'il est l'exemple type d'un système aux abois.

"Mettre un terme à ce système corrompu"

"Je ne pense pas que M.Fillon soit plus humain ou moins humain que qui que ce soit d'autre" estime Francis Lalanne. "Je trouve que ce genre de procédé qui consiste dans une campagne politique à s'attaquer personnellement à un homme à travers ce qu'il a de plus cher, personnellement je trouve ça détestable". Si il prend en quelque sorte la défense du candidat Les Républicains face au déferlement médiatique dont il fait l'objet, c'est parce qu'il pense que le problème est plus global : "Il y a bien plus grave que le fait que M.Fillon se raccroche à sa candidature, c'est le fait que M.Fillon se raccroche à ce système" précise-t-il. "Si un système permet la corruption, c'est normal qu'il y ait de la corruption". Cette analyse rejoint donc la volonté de son parti 100% de proposer une alternative aux élections actuelles, afin de "mettre un terme à ce système corrompu".

 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people