Politique

FN: Un élu PS chante "Quand Le Pen monte, j'ai honte" (vidéo)

FN: Un élu PS chante "Quand Le Pen monte, j'ai honte" (vidéo)

Dans un clip très local, Frédéric Cuvillier le député-maire de Boulogne-sur-Mer et ancien ministre des Transports, s'oppose ouvertement et avec humour à la montée de Marine Le Pen dans les sondages. La candidate du Front National pour les régionales en Nord-Pas de Calais-Picardie a rapidement réagi. Découvrez cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping

À quelques semaines du premier tour des élections régionales, la présidente du Front National est au cœur des débats. Invitée sur le plateau de l'émission Des paroles et des actes sur France 2 pour parler de ses opinions et discuter avec ses principaux adversaires, Marine Le Pen n'avait pas hésité à décliner l'offre, reprochant à David Pujadas et son équipe un amateurisme et une servilité concernant l'organisation de sa venue. Sans la présence de son invitée principale, la production avait même préféré annuler le tournage du programme politique.

C'est quelques jours plus tard, le mardi 27 octobre sur Europe 1 et Itélé que Marine Lepen, tête de liste FN pour la région Nord-Pas de Calais-Picardie a répondu à ses deux contradicteurs, Xavier Bertrand pour Les Républicains et Pierre de Saintignon pour le Parti Socialiste. Lors de ce débat électoral, les candidats sont revenus sur la création d'emplois dans la région, l'économie locale, la gestion des migrants à Calais, mais aussi le cumul des mandats et la sécurité. Donnée favorite par les derniers sondages, la candidate du Front National a de quoi faire peur à ses rivaux.

"Quand Le Pen monte, j'ai honte, j'ai honte"

Frédéric Cuvillier, député-maire de Boulogne-sur-Mer et ancien ministre des Transports se sent tout particulièrement impliqué dans cette élection. Tête de liste départementale du PS dans le Pas-de-Calais, il s'est improvisé auteur-compositeur et interprète pour essayer de contrer avec humour Marine Le Pen. C'est le quotidien La Voix du Nord qui a relayé la vidéo, revendiquée comme un "Message des gens du Pas-de-Calais à la France". D'abord filmé en pleine réflexion, on le voit rédiger les paroles et expliquer qu'il souhaite une chanson "sur les valeurs de la région" et pour qu'elle marche il faut qu'elle soit populaire. Le député-maire se voit dans un "studio de résistance, où les réseaux sont en train de se structurer, pas de place pour l’extrême droite".

S'ensuit un clip très local, tourné dans des villes comme celles d'Audresselles et Arras. Les images mettent en avant le travail des ouvriers, le patrimoine et l'histoire de la région. Quant aux paroles, elles racontent les valeurs des gens du nord et se plaignent surtout de la candidate du FN, sur un air joué à l'accordéon : "Quand Le Pen monte, j'ai honte, j'ai honte. Quand elle descend, j'sus content. Quand elle s'ra basse, elle r'prendra l'train d'Arras. Sans la tête haute, et sans nos votes !". Sur twitter, Marine Le Pen a rapidement réagi, avec ironie : "Le socialiste ayant pipeauté tout l'été se trouva fort dépourvu quand l'élection fut venue... MLP". Des élections passionnantes.

Réagissez à l'actu people