Politique

Florian Philippot homosexuel, le vice-président du FN se livre sans complexe (Vidéo)

Florian Philippot homosexuel, le vice-président du FN se livre sans complexe (Vidéo)

Après les révélations en 2014 de son homosexualité, Florian Philippot s’est confié sur ce sujet lors de la rubrique "Face au moteur de recherche" sur "franceinfo". S’il n’a pas voulu révéler le nom de son compagnon, le vice-président du Front national a parlé sans complexe de son homosexualité. Une vidéo à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

En décembre 2014, le magazine "Closer" avait révélé l’homosexualité de Florian Philippot en diffusant des photos volées du vice-président du Front national en compagnie d’un homme, présenté comme son compagnon. Bien évidemment, cette révélation n’avait pas été du goût du fidèle collaborateur de Marine Le Pen. "Je suis en colère parce que j'ai été victime, et je ne suis pas le premier, d'une atteinte gravissime à ma vie privée. Quelle est cette société où on peut être traqué, pisté plusieurs jours, pris en photo à son insu, des photos livrées au grand public, sans votre accord bien évidemment", avait-il déclaré à l’époque sur "France Inter".

"Ce n'est pas un problème"

Et près de deux ans après la divulgation des photos, Florian Philippot a accepté de parler de son homosexualité sur "franceinfo" dans la rubrique "Face au moteur de recherche". Une sorte de florilège des questions les plus posées sur "Google" par les internautes. "Ce n'était pas un soulagement pour moi car ce n’est pas un problème", a-t-il confié à propos des révélations sur son homosexualité avant d’ajouter : "Ce n'est pas un problème car je suis un homme moderne, je vis au XXIe siècle. Au moins, vous avez votre réponse si jamais vous aviez envie de me poser une question sur ce sujet-là !" Puis, le numéro deux du FN a été questionné sur la "Manif pour tous" et sur la présence de Marion Maréchal-Le Pen à cet évènement. "Je considère qu’on peut très bien être libre d’y aller ou pas, donc ça ne pose aucun problème. Pour le reste, les sujets sociétaux ne sont pas ma tasse de thé, car j'ai le sentiment qu'ils sont instrumentalisés par les pouvoirs en place pour diviser et faire diversion." En revanche, il n’a pas voulu donner le nom de son compagnon.

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people