Politique

Excédé face à une députée, un Gilet Jaune quitte le plateau de Morandini Live (vidéo)

Excédé face à une députée, un Gilet Jaune quitte le plateau de Morandini Live (vidéo)

La tension ne cesse de s'accroitre. Ce lundi 3 décembre, sur le plateau de Morandini Live sur CNews et Non Stop People, un gilet jaune, excédé face à une députée LREM, a quitté le plateau. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Paris à feu et à sang. Samedi 1er décembre, le troisième volet du mouvement des Gilets Jaunes a fait rage sur les Champs-Elysées. Des milliers de manifestants ont affronté les forces de l'ordre dans une ambiance sous haute tension. Toute la journée, et pour la deuxième fois, la plus belle avenue du monde a été le théâtre de l'expression d'une brûlante colère. Pire encore, certains manifestants (casseurs ou Gilets Jaunes, difficile encore de le savoir), sont entrés à l'intérieur de l'Arc de Triomphe et ont saccagé des statues historiques. Des images qui ont largement choqué l'opinion publique, tandis que des représentants des Gilets Jaunes se sont clairement désolidarisés de ces actes de vandalisme. Mais un acte 4 est d'ores et déjà annoncé…

Coup de théâtre

C'est donc dans ce contexte brûlant que les chaînes de télévision hexagonales tentent d'ouvrir le débat. Ce lundi 3 décembre, Morandini Live sur CNews et Non Stop People consacrait son édition aux Gilets Jaunes. À cette occasion, Idir Ghanes et Johan Ouadfel, gilets jaunes, ont débattu avec Elise Fajgeles, députée LREM de la 5e circonscription de Paris. Très vite, la tension est montée d'un cran sur le plateau. Face à la colère des manifestants, Elise Fajgeles a tenté tant bien que mal d'ouvrir le débat… Sauf qu'une (grosse) bourde a anéanti toutes ses ambitions de dialogue. En effet, alors que Johan Ouadfel lui demandait à combien s'élève le SMIC en France, la députée n'a pas su donner de réponse. C'en était trop pour le Gilet Jaune qui, excédé, a choisi de quitter le plateau. Un bad buzz qui ne va pas pour apaiser la situation…

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people