Politique

Euro 2016 : Bernard Cazeneuve et Christian Estrosi manipulent la presse pour rassurer les Français (vidéo)

   / 5  
Les mensonges de Bernard Cazeneuve et Christian Estrosi sur la sécurité de l'Euro 2016
1
Les mensonges de Bernard Cazeneuve et Christian Estrosi sur la sécurité de l'Euro 2016
Bernard Cazeneuve et Patrick Kanner lors d'une simulation d'attaque terroriste sur une fanzone
2
Bernard Cazeneuve et Patrick Kanner lors d'une simulation d'attaque terroriste sur une fanzone
Bernard Cazeneuve demandant à changer le scénario de l'exercice pour rassurer les médias
3
Bernard Cazeneuve demandant à changer le scénario de l'exercice pour rassurer les médias
Christian Estrosi mentant aussi aux médias sur son projet de reconnaissance faciale
4
Christian Estrosi mentant aussi aux médias sur son projet de reconnaissance faciale
Christian Estrosi, maire de Nice
5
Christian Estrosi, maire de Nice

France 3 diffusait mercredi soir dans son magazine Pièces à conviction un reportage choc sur la sécurité de l’Euro 2016, dont le début est prévu vendredi soir. Un reportage au cours duquel le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et le maire de Nice Christian Estrosi ont été pris en flagrant délit de manipulation des médias. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Mercredi Non Stop Zapping vous proposait un premier extrait du reportage de Pièces à conviction diffusé dans la soirée sur France 3 et consacré à la sécurité de l’Euro 2016. Un reportage au cours duquel d’importantes failles, dans l’embauche des agents de sécurité notamment, avaient été décelées. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le reste du reportage diffusé mercredi soir n’était pas franchement plus rassurant. Au cours de celui-ci, Bernard Cazeneuve a été pris en flagrant délit de manipulation de la presse. Alors qu’il assistait à une simulation d’attaque terroriste dans une fanzone, le ministre de l’Intérieur a demandé à ce que le scénario soit changé, en ignorant qu’un micro était ouvert  non loin de lui : "Le seul problème de notre exercice c’est que nous avons organisé les choses de telle manière que les palpations de sécurité à l’entrée des fanzones soient faîtes pour éviter les ceintures d’explosifs. Donc faire un exercice avec une ceinture d’explosifs à l’intérieur d’une fanzone… Je vous en prie, quand vous exposerez le protocole à la presse, expliquez bien que ce n’est pas une ceinture d’explosifs mais bien une projection d’explosifs à l’intérieur de la fanzone.

Christian Estrosi ment aux médias sur une prétendue demande à Manuel Valls

Christian Estrosi, lui aussi, a été pris en flagrant délit de mensonge à la presse après avoir expliqué devant les médias qu’il comptait bien profiter de l’Euro 2016 pour tester sa dernière trouvaille, la reconnaissance faciale. Le maire de Nice a assuré qu’il avait écrit à Manuel Valls pour obtenir l’autorisation de s’en servir pendant l’Euro. Sauf qu’après enquête de Pièces à conviction, ça ne sert absolument à rien d’écrire au Premier ministre puisque ce n’est pas lui qui est chargé d’autoriser ou non ce genre de pratique, c’est à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés qu’il faut s’adresser. Et celle-ci assure n’avoir reçu aucune demande de la part de Christian Estrosi…

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people