Politique

États-Unis : Impressionnant sit-in des parlementaires démocrates contre les armes à feu (Vidéo)

   / 4  
États-Unis : Impressionnant sit-in des parlementaires démocrates contre les armes à feu (Vidéo)
1
États-Unis : Impressionnant sit-in des parlementaires démocrates contre les armes à feu (Vidéo)
Les parlementaires démocrates au Congrès
2
Les parlementaires démocrates au Congrès
John Lewis au micro
3
John Lewis au micro
L'impressionnant sit-in des parlementaires démocrates
4
L'impressionnant sit-in des parlementaires démocrates

Durant la nuit du 11 juin dernier, Omar Mateen ouvrait le feu dans la discothèque gay Pulse d'Orlando. Le bilan de cette attaque est lourd, puisque pas moins de cinquante personnes ont perdu la vie, et 53 personnes ont été blessées. Ce qui fait de la tuerie d'Orlando, l'attaque la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis. Les parlementaires démocrates qui souhaitent réglementer plus sévèrement les ports de armes à feu, ont organisé un impressionnant sit-in dans le l’enceinte du Congrès. Non Stop Zapping vous en dit plus.

La ville d'Orlando a récemment vécu un véritable drame. En effet, durant la nuit du 11 juin dernier, Omar Mateen un américain d'origine afghane, se rend dans la plus grande discothèque gay de la ville, le Pulse. Mais ce n'est malheureusement pas pour passer une soirée endiablée qu'Omar Mateen se retrouve au Pulse. En effet, ce dernier ouvre le feu devant et dans la boite de nuit, laissant derrière lui un macabre bilan avec pas moins de cinquante morts à déplorer.

Un sit-in de plus de 15 heures !

Alors que cette tuerie est la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis, les parlementaires démocrates soutenus par le président Barack Obama, ont tenu à frapper fort. Ces derniers qui souhaitent de nouvelles et plus sévères restrictions sur le port des armes à feu ont donc organisé un sit-in surprise dans l’enceinte du Congrès.

« Nous devons occuper l'hémicycle de la Chambre jusqu'à ce qu'on puisse agir ! » a déclaré John Lewis, figure du mouvement afro-américain des droits civiques. Ainsi l'ensemble des parlementaires démocrates présents au Congrès ce mercredi 22 juin, sont donc restés assis sur la moquette de la tribune, et ce durant plus de quinze heures de suite.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people