Politique

Eric Dupond-Moretti : son annonce sur le budget de la Justice (vidéo)

Eric Dupond-Moretti : son annonce sur le budget de la Justice (vidéo)

En déplacement dans un centre éducatif à Epinay-sur-Seine ce lundi 13 juillet, Eric Dupond-Moretti a réagi à la demande du procureur de la République de Basse-Terre en Guadeloupe d'être "déchargé de ses fonctions", et fait une annonce sur le budget pour la Justice. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Eric Dupond-Moretti a délaissé son rôle d'avocat pour endosser celui de ministre de la Justice. Depuis qu'il a intégré le nouveau gouvernement du Premier ministre Jean Castex, Eric Dupond-Moretti a fait face à plusieurs critiques sur sa nomination. Le procureur de la République Jean-Luc Lennon a ainsi demandé à être déchargé de ses fonctions suite à l'arrivée de l'avocat pénaliste au gouvernement. "La personnalité de l'actuel garde des Sceaux et les propos qu'il a pu tenir par le passé lorsqu'il était avocat ne sont pas de nature à me rassurer sur les possibilités de travailler sereinement sous son autorité", a-t-il expliqué sur son choix dans un mail adressé à franceinfo ce samedi 11 juillet. Le ministre de la justice qui a assuré "qu'il n'était en guerre avec personne", continu lui de faire ses premiers pas dans ses fonctions en allant sur le terrain. 

"La Justice va connaître un budget qu’elle n’a pas connu depuis longtemps"

Ce lundi 13 juillet, Eric Dupond-Moretti s'est rendu dans un centre éducatif à Epinay-sur-Seine en Seine-Saint-Denis. Face aux journalistes, le ministre de la justice a réagi à la décision du procureur de Basse-Terre en Guadeloupe. "Il a le droit de faire ce qu'il a fait, il est parti au parquet général, ce que personne n'a dit, c'est son droit, je respecte ça infiniment. Il a dit qu'en tant que procureur il ne pouvait pas ne pas être loyal, j'espère qu'il le sera en tant que membre du parquet général", a assuré Eric Dupond-Moretti avant de faire une annonce concernant son ministère. "La Justice a deux problèmes, elle manque de moyens et a de mauvaises habitudes. Alors les mauvaises habitudes, c'est pas une question de budget, mais les moyens c'est évidemment une question de budget", a-t-il débuté avant de promettre une évolution : "Donc je peux dès à présent vous annoncer que la Justice va connaître un budget qu’elle n’a pas connu depuis longtemps". 

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people